Alouettes de Montréal

Peu importe le contexte, Khari Jones est confiant

Publié | Mis à jour

Peu importe quand s’amorcera la saison 2020 des Alouettes de Montréal, l’entraîneur-chef Khari Jones a bien l’intention d’être prêt, afin que son équipe connaisse du succès. 

«Comme entraîneur-chef, j’en discute avec les autres entraîneurs et nous avons établi plusieurs plans en fonction de ce qui se produira», a expliqué le pilote de deuxième année lors d’une vidéoconférence tenue vendredi.  

«Peu importe le nombre de matchs que nous allons disputer, quand la saison s’amorcera, si nous avons un camp d’entraînement normal ou un camp raccourci, nous serons prêts à toute éventualité.» 

Voyez la vidéoconférence intégrale de Khari Jones dans la vidéo ci-dessus.

Comme le quart-arrière Vernon Adams fils avait dit avant lui la semaine dernière, Jones ne peut pas imaginer qu’il n’y aura pas de football au Canada cette année. 

«Je suis optimiste, a-t-il dit. Je ne suis pas docteur, mais nous pouvons observer que la courbe s’aplanit à plusieurs endroits. Je vis au jour le jour et présentement, nous savons que nous ne reviendrons pas avant la fin du mois de juin. Je me tiens prêt pour amorcer la saison en juillet.» 

Dans l’éventualité où la campagne de la Ligue canadienne de football (LCF) s’amorce en plein milieu de l’été, il a fort à parier qu’il n’y aura pas de matchs préparatoires en 2020. Une situation qui n’effraie pas l’entraîneur des Moineaux. 

«Si nous n’avons aucun match hors-concours, l’un des points positifs avec notre équipe est que nous serons en mesure de nous ajuster, car nous avons plusieurs joueurs qui seront de retour, spécialement en offensive. En défensive, nous aurons de nouveaux visages, mais c’est à nous de nous adapter.» 

Pas de place pour S.J. Green? 

Cette semaine, l’ancien receveur de passes vedette des «Als» S.J. Green a affirmé qu’il aimerait revenir dans le giron de l’équipe. 

Questionné sur cette possibilité, Jones n’a pas fermé la porte, mais ne l’a pas ouverte non plus. 

«Je ne dis jamais jamais dans ce type de situation, parce que nous ne savons pas comment les choses peuvent changer», a-t-il dit avec précaution. 

«Nous sommes dans une très bonne situation en ce qui concerne nos receveurs de passes, a ajouté l’ancien quart de la LCF. J’ai l’impression que ce sera l’une de nos forces cette saison avec les gars qui reviennent et les jeunes qui s’améliorent.» 

«Je ne dis pas que c’est impossible, mais nous allons voir. C’est seulement ça que je peux vous dire présentement», a-t-il conclu.