HKN-HKO-SPO-2020-CHL/NHL-TOP-PROSPECTS-GAME

Crédit : AFP

Canadiens de Montréal

Repêchage: Nick Suzuki impressionné par deux espoirs

Publié | Mis à jour

Aux yeux de plusieurs espoirs admissibles au prochain repêchage de la Ligue nationale de hockey, le parcours de Nick Suzuki est un modèle. Une histoire qui alimente l’espoir pour un patineur du junior. 

Le jeune joueur de centre des Canadiens de Montréal a été sélectionné au tour initial de l’encan de 2017 par les Golden Knights de Vegas. Deux ans et une transaction plus tard, il personnifie l’une des recrues les plus productives du circuit Bettman avec 41 points en 71 rencontres. Cette récolte est la sixième meilleure chez les patineurs de première année.  

Issu des rangs de la Ligue de hockey junior l’Ontario (OHL), celui qui épiait les faits et gestes de Max Domi avant de faire ses débuts dans le junior pourrait bientôt servir de mentor, car pas moins de cinq joueurs du circuit ontarien pourraient trouver preneur parmi les 10 premiers rangs du prochain repêchage. 

Un joueur de l’OHL dans la mire du CH? 

Vingt-quatrième au classement général lorsque la saison a été mise sur pause, le Tricolore est presque assuré de recruter un attaquant des plus attrayants au premier tour. 

Cole Perfetti, Marco Rossi ou Jack Quinn, respectivement répertoriés cinquième, sixième et septième en Amérique du Nord par la Centrale de recrutement de la LNH, pourraient être disponibles lorsque le CH prendra la parole. 

«Tous ces gars se démarquent. Ils sont tous d’excellents joueurs!, a indiqué Suzuki, mardi, à l’occasion d’une conférence téléphonique organisée par le Club de hockey Canadien. 

«J’ai affronté plusieurs d’entre eux à leur première année junior, donc (je les connais).» 

«Beaucoup de talent» 

Si quatre joueurs de l’OHL sont nommés parmi les 10 premiers à la séance, il s’agira d’une première depuis 2016. Si ce nombre est de cinq, il faut remonter à un an avant l’année de naissance de Suzuki, soit en 1998. 

Sachant que l’attaquant Quinton Byfield (Sudbury) sera assurément du top 3 et que le défenseur Jamie Drysdale (Érié), troisième parmi les patineurs nord-américains de la Centrale, est sur la liste de plusieurs recruteurs, Rossi, Perfetti et Quinn pourraient s’offrir aux Canadiens. 

Le cas échéant, le Bleu-blanc-rouge aura un beau projet entre les mains. Suzuki a indiqué que deux de ces espoirs l’ont particulièrement impressionné. Les deux meilleurs pointeurs de l’OHL en l’occurrence. 

«Rossi et Perfetti, dit-il. Si l'un d'eux aboutit à Montréal, il apportera beaucoup de talent à l’organisation. Les deux ont un brillant avenir devant eux.» 

Le coéquipier de son frère 

Suzuki a déjà un lien avec Perfetti, un centre gaucher de 5 pi 11 po et 177 lb qui a marqué 37 buts en 61 matchs à sa deuxième campagne dans le junior. Le joueur de 18 ans est le coéquipier de son frère cadet Ryan, avec le Spirit de Saginaw. 

«Je lui ai parlé à quelques reprises, mais pas de hockey...», précise-t-il. 

Ryan Suzuki a été un choix de premier tour des Hurricanes de la Caroline l'été dernier. Acquis des Colts de Barrie par le Spirit en janvier, l'attaquant de 18 ans a amassé 35 points en 22 rencontres avec sa nouvelle formation. 

Parmi les autres espoirs prisés de l'OHL en vue du repêchage, Suzuki connait Byfield. Les deux athlètes sont représentés par la même agence.