Canadiens de Montréal

L’auxiliaire «idéal» à Carey Price?

Publié | Mis à jour

Avec la signature du gardien russe Vasili Demchenko, annoncée mardi, plusieurs se demandent si le portier sera celui qui secondera Carey Price l’an prochain.      

Vrai que les premiers rapports à son sujet sont assez positifs. Mais il faudra attendre au camp d’entraînement avant d’avoir de véritables réponses.         

En attendant, les spéculations vont bon train et tous les partisans du CH, du premier au dernier, ont leur avis sur l’identité du gardien qui devrait agir comme auxiliaire la saison prochaine.      

Dans un sondage réalisé lors de l’émission «JiC», près de 40% des répondants ont indiqué qu’ils souhaitaient voir Jaroslav Halak revenir à Montréal dans le rôle de gardien numéro deux.      

Halak, 34 ans, sera joueur autonome sans compensation à l’issue de la présente campagne et sera donc libre de s’entendre avec la formation de son choix.      

À l’occasion de son traditionnel «édito», Jean-Charles Lajoie s’est arrêté sur quelques gardiens, et a déterminé la pertinence, ou non, de les attirer à Montréal derrière Carey Price. Il a ensuite déterminé son candidat favori.      

L'auxiliaire idéal de «JiC», vous le verrez bien, est assez inattendu!      

Cayden Primeau, un non définitif     

-Équipe lors de la saison 2019-2020: Rocket de Laval (LAH)  

17 victoires en 33 matchs, moyenne de 2,45, efficacité de ,908, 4 jeux blancs.  

Crédit photo : Photo d'archives, Martin Chevalier

D’abord, selon l’animateur, il ne faut plus considérer l’option de Cayden Primeau comme étant viable.      

«J’ai longtemps cru qu’il était la solution. Sauf que pour moi, l’incertitude qu’apporte la COVID-19 au hockey de la LNH, mais aussi à celui de la LAH, coule complètement cette idée. Cayden Primeau doit absolument compléter un cycle complet en tant que numéro un dans la Ligue américaine.»     

Charlie Lindgren : à oublier     

-Équipe lors de la saison 2019-2020: Rocket de Laval (LAH)  

7 victoires en 16 matchs, moyenne de 2,67, efficacité de ,893, 1 jeu blanc.  

Crédit photo : Photo Martin Chevalier

Pour «JiC», la possibilité de voir Charlie Lindgren à Montréal l’an prochain est également complètement farfelue.      

«Lindgren n’est même pas dans les choix de réponse du sondage! Pourquoi? Parce qu’il ne peut pas faire le travail! D’abord, il n’est pas capable de mettre Price au défi. Ce gars-là ne peut pas prendre de 25 à 30 départs dans la LNH... Ce serait une catastrophe!»     

«Lindgren veut être numéro un. Ce ne sera pas à Montréal. Et pas à Laval non plus, avec Cayden Primeau. Alors dans son cas, et dans celui de Michael McNiven, le CH peut leur dire bye bye.»     

Jaroslav Halak : un choix logique     

-Équipe lors de la saison 2019-2020: Bruins de Boston (LNH)  

18 victoires en 31 matchs, moyenne de 2,39, efficacité de ,919, 3 jeux blancs.  

Crédit photo : Photo d'archives, AFP

Jean-Charles Lajoie est clair : le retour de Jaroslav Halak à Montréal dans la chaise de gardien numéro deux serait tout à fait logique.      

«Il connait très bien Montréal et le Québec, comme on le sait. Il a joué son hockey junior dans la LHJMQ et tout le monde le connaît à Montréal. Le printemps 2010 est carrément devenu le printemps Halak. C’était extraordinaire.      

«Au fil des saisons, Halak a appris à adopter le rôle de numéro deux. Son travail avec les Bruins était de seconder Tuukka Rask. Il a été irréprochable. Son salaire est également très intéressant.»     

Pour l’animateur, il faut par contre considérer l’opinion de Carey Price dans l’équation. Mais «JiC» n’est pas trop inquiet à ce sujet.      

«Carey Price serait-t-il enclin à faire à nouveau la paire avec lui? Je ne sais pas. Mais si la réponse à cette question est oui, le dossier va se régler rapidement, selon moi.     

«Ça pourrait aussi être un avantage, pour Price, de retrouver un vétéran qu’il connaît bien. On sait que considérant son profil psychologique, il n’est peut-être pas fan de rencontrer un autre nouveau gardien.»      

Corey Crawford : un candidat «très intéressant»     

-Équipe lors de la saison 2019-2020: Blackhawks de Chicago (LNH)  

16 victoires en 40 matchs, moyenne de 2,77, efficacité de ,917, 1 jeu blanc.
  

Crédit photo : AFP

Celui qui a notamment remporté deux coupes Stanley avec les Blackhawks pourrait lui aussi s’avérer une superbe prise pour le CH, croit Lajoie.      

«Voilà un autre candidat très intéressant! D’abord, il est issu de la filière de Chicago, que Marc Bergevin connaît très bien. C’est aussi un ancien élève de Stéphane Waite. Il est expérimenté, il parle français, c’est un montréalais...»     

Pour Jean-Charles Lajoie, le contexte actuel pourrait favoriser la signature de Crawford.      

«Dans son cas, la retraite n’est vraiment pas loin. À moins qu’il décide de jouer une dernière campagne, sans pression, derrière un gars comme Carey Price.     

«Un petit deux millions à Corey? Pas fou! Seule ombre au tableau, c’est qu’il n’a pas été épargné par les blessure dans les dernières années. Et l’adjoint de Price doit être régulier comme une horloge...»     

Anton Khudobin : une cible parfaite     

-Équipe lors de la saison 2019-2020: Stars de Dallas (LNH)  

16 victoires en 30 matchs, moyenne de 2,22, efficacité de ,930, aucun jeu blanc.  

Crédit photo : Photo AFP

«JiC» s’est ensuite penché sur le cas Anton Khudobin. Le portier, âgé de 34 ans, évoluait chez les Stars l’an dernier. Et il représente l'option idéale, selon Lajoie.     

«Il ne gagnait que 2,5M$ l’an dernier. Il n’a jamais fait sauter la banque dans sa carrière, et il comprend que ça n’arrivera pas. Il est le seul de tous les gardiens dont je vous parle aujourd’hui qui n’a jamais été considéré comme un numéro un.      

«Être numéro deux, c’est un métier! Khudobin obtient en moyenne 34 départs depuis trois ans. Il a maintenu un rendement moyen de 2,45 et un pourcentage d’efficacité de ,922 lors de ses 102 derniers matchs.      

«Il risque de se plaire à Montréal. C’est un gars spécial, mais quel gardien ne l’est pas?»     

Autre point à mettre dans l’équation : le fait que Khudobin, dit «JiC», ne mettra pas de pression sur Carey Price.      

«Contrairement à ce que ferait indirectement un Halak, par exemple. Si Halak gagne deux matchs de suite, les partisans vont le réclamer...»     

«Moi, je signerais Khudobin pour deux ans, question de protéger l’éventuel et plausible départ de Price au prochain repêchage d’expansion de Seattle. Ou simplement pour démontrer à Cayden Primeau que le temps ne presse pas.»     

Et Demchenko, dans tout ça?      

-Équipe lors de la saison 2019-2020: Metallurg de Magnitogorsk (KHL)  

2 victoires en 14 matchs, moyenne de 2,71, efficacité de ,906, aucun jeu blanc.  

Malgré la panoplie de choix proposés plus haut, il ne faudrait pas surtout pas oublier la signature du jour de Marc Bergevin : Vasili Demchenko.      

Jean-Charles Lajoie a pris quelques minutes pour discuter du cas du gardien russe.      

«Il a eu sa chance comme gardien numéro un dans la KHL, mais il a perdu ce titre cette saison. Il a été échangé, mais n’a pu s’établir comme partant avec sa nouvelle formation. Il a donc occupé le rôle d’auxiliaire cette saison et a présenté les pires chiffres de sa carrière.     

«Il n’est pas très gros non plus, donc on peut questionner sa résistance physique. Est-ce que ce gars-là peut vraiment agir comme adjoint à Carey Price? J’espère que non! Mais il serait très bon derrière Primeau à Laval...»     

Voyez, dans la vidéo ci-dessus, «l'édito» complet de Jean-Charles Lajoie.