Hurricanes c. Canadiens

Crédit : Martin Chevalier / JdeM

Canadiens de Montréal

Max Domi parie contre... son père!

Publié | Mis à jour

Max Domi et son père, l’ancienne peste des Maple Leafs de Toronto Tie Domi, ont toujours été de grands complices. Vendredi, l’attaquant du Canadien de Montréal n’a pas manqué une autre occasion de taquiner son paternel. 

Le fils Domi a accepté de répondre aux questions des partisans sur le compte Instagram de la Ligue nationale de hockey (LNH) et il a rendu hommage à son père, tout en lui lançant quelques pointes.  

«Je l’ai toujours admiré. Il arrivait à la patinoire avec un sourire tous les jours. Il faisait le travail le plus dur dans toute la LNH et il laissait tout sur la glace. Pour gagner des parties il faut des gars comme ça», a d’abord mentionné l’athlète de 25 ans, qui est de retour à Toronto après avoir passé le premier mois de son confinement à Montréal.  

«Évidemment mon père était dans la LNH, mais mon joueur préféré était Mats Sundin, a-t-il rappelé avec le sourire. Il regarde tous mes matchs. C’est un joueur que j’ai toujours admiré et qui a fait partie de mon développement. [...] Il est l’un des meilleurs de tous les temps».  

Mark Wahlberg contre Tie Domi  

Parlant de complicité, Tie Domi entretient une amitié privilégiée avec le populaire acteur Mark Wahlberg depuis le début des années 1990. Il semblerait d’ailleurs qu’une offre serait sur la table pour un combat de boxe amical entre les deux, une fois que les circonstances le permettront.  

«Ce sont les deux gars qui travaillent le plus fort que je connaisse, a spécifié Max Domi. Je les admire pour plusieurs raisons et ils sont des durs à cuire. Mark est plutôt un boxeur. Mon père était rude sur la glace. Il est le meilleur batailleur de l’histoire de la LNH. Je ne dis pas ça parce que c’est mon père; allez voir les statistiques.»  

Mais comme une n’attend pas l’autre...  

«J’ai choisi d’aller dans le coin de Mark pour ce combat et Tom Brady a choisi celui de mon père. Lui aussi est l’un de mes athlètes préférés de tous les temps. Je prendrais Mark n’importe quand. Il va l’épuiser, il est trop rapide. Mon père va manquer tous ses coups», a prédit Domi.  

De bons mots pour Markov  

Le joueur du CH a également accepté de commenter l’annonce de la retraite de l’ancien défenseur du Tricolore Andrei Markov, envers qui il n’a pas tari d’éloges.  

«On m’a dit qu’il était un très bon coéquipier. Je me souviens de lui comme un vrai guerrier. Wow... il était incroyable», a révélé Domi, qui a affronté Markov à quatre reprises en tant que membre des Coyotes de l’Arizona.  

«Il est le meilleur défenseur que la Russie a connu depuis un bon bout de temps. Je n’ai jamais eu la chance de jouer avec lui, mais jouer contre lui n’était jamais bien bien plaisant. Félicitations pour ta retraite.»