SPO-ALOUETTES-ROUGE-NOIR-CFL

Crédit : Photo d’archives

Alouettes de Montréal

Une alternative qui plaît à Vernon Adams fils

Publié | Mis à jour

Comme tous les athlètes professionnels, le quart-arrière des Alouettes de Montréal Vernon Adams fils est présentement dans l’incertitude en raison de la pandémie de coronavirus. 

Les équipes de la Ligue canadienne de football (LCF) devaient amorcer leur camp d’entraînement dans un mois, mais pour l’instant, tout est sur la glace.  

«Je ne sais pas à quel point j’ai confiance [que nous allons pouvoir jouer cette année]. Nous ne savons pas combien de temps durera le coronavirus et ce qu’il adviendra. J’espère tout simplement. J’espère qu’il y aura un moyen, avec ou sans partisans, que nous puissions jouer quand tout ce tumulte se sera calmé», a exprimé le pivot lors d’une vidéoconférence tenue avec les médias montréalais, vendredi. 

Plusieurs scénarios ont été avancés pour la campagne 2020 du circuit Ambrosie, dont celui d’avoir une saison réduite à huit parties. Une alternative qu’accueille favorablement Adams fils. 

«Personnellement, je pense que ce serait une bonne chose, car il s’agit de ma profession, a-t-il dit. Je veux jouer au football. Je veux donner un bon spectacle, lancer des passes de touché et faire tout cela. Si c’est ce qui doit se produire, je n’ai aucun problème avec ça. Si les joueurs et le personnel sont en santé et qu’ils respectent la quarantaine, je crois que c’est ce que nous devrions faire.» 

Des inquiétudes financières 

À la fin du mois de janvier dernier, Adams fils a paraphé une nouvelle entente de trois saisons avec les «Als». Lors de la signature de ce contrat, il a empoché un boni de signature qui lui permet de vivre confortablement pour la première fois. 

Les joueurs de la LCF sont cependant payés pour les matchs qu’ils jouent, ce qui pourrait remettre Adams fils dans une situation de précarité financière. 

«C’est la première fois de ma vie que je peux profiter de la saison morte, a indiqué le numéro 8. C’est la première fois de ma vie que je ne suis pas dans l’attente de mon prochain chèque. Cela durera seulement quelque temps. [...] S’il n’y a pas de saison, je suis de retour à ce statut. Ce sera difficile.» 

En 2019, Adams fils a complété 283 passes pour 3942 verges de gains et 24 touchés en 16 parties. Il a également couru avec le ballon 82 fois pour 384 verges et 12 majeurs.