Crédit : SARAH-JÄDE CHAMPAGNE/TENNIS CANADA

Tennis

Les tournois québécois passent à la moulinette

Publié | Mis à jour

En raison de la COVID-19 qui continue de frapper fort, Tennis Canada a confirmé jeudi l’annulation des Internationaux juniors de Repentigny et du Challenger de Granby devant avoir lieu cet été.

Cette décision a été annoncée quelques jours après la mise au rancart définitive de la Coupe Rogers 2020 de Montréal. 

Il était évident que l’incertitude planant sur l’ensemble du calendrier sportif mondial allait toucher les compétitions de tennis de la Belle Province.

«Nos premières pensées vont aux comités organisateurs de ces deux tournois qui travaillent d’arrache-pied année après année pour offrir, autant aux joueurs qu’aux amateurs, un tournoi de grande qualité. 

«C’est un triste jour pour tous ces gens ainsi que pour leurs partenaires, leurs équipes de bénévoles et les amateurs de tennis du Québec», a déclaré dans un communiqué Eugène Lapierre, vice-président principal pour le Québec, Tennis Canada.

«Ces deux tournois font manifestement rayonner les villes de Granby et de Repentigny depuis plusieurs années grâce à la réputation qu’ils ont réussi à se bâtir et ils continueront de le faire dans un proche avenir.»

Répercussions

L’événement de Granby devait se tenir pour la 25e occasion du 18 au 26 juillet, tandis que Repentigny aurait pu accueillir l’élite mondiale junior une 35e fois du 30 août au 5 septembre. 

Il faudra travailler fort pour revenir à la normale en 2021.

«Il demeure que l’annulation de notre tournoi a des répercussions importantes pour notre organisation. Dans les prochaines semaines, nous concentrerons nos efforts à entreprendre des démarches dans le but d’obtenir des aides financières qui nous aideraient à couvrir nos dépenses récurrentes pour ainsi limiter les dommages», a admis Alain Faucher, président du comité organisateur du Challenger Banque Nationale de Granby.

«Comme tout le monde, nous encaissons la nouvelle au moment où les préparatifs pour le tournoi étaient déjà bien en cours, a avoué Benoît Delisle, président des Internationaux de tennis junior de Repentigny. Toute l’équipe travaillera d’arrache-pied afin de revenir avec une année encore plus festive pour sa 35e édition, en 2021.»