Crédit : AFP

MLS

La MLS loin d’être optimiste

Publié | Mis à jour

Les partisans de l’Impact de Montréal souhaitant assister à la reprise des activités de la Major League Soccer (MLS) devront se faire à l’idée : la ligue ne devrait pas renouer avec l’action bientôt.

Celle-ci a diffusé un communiqué mardi afin d’admettre que le retour au jeu à la mi-mai paraît «improbable». Ayant interrompu sa saison régulière le 12 mars à cause de la pandémie de coronavirus, la MLS a imposé un moratoire interdisant les entraînements jusqu’au 24 avril. Conséquemment, le circuit espérait organiser des matchs dès le 10 mai. Cependant, dans une entrevue livrée au réseau ESPN, lundi, le commissaire Don Garber avait déclaré que la pause allait se prolonger de quelques semaines.

«La MLS continue d’évaluer régulièrement l’impact de la COVID-19, incluant comment elle modifiera nos plans pour la campagne 2020. Même si nous souhaitions revenir au jeu à la mi-mai, le tout semble difficile si on se fie aux recommandations des autorités locales et fédérales en matière de santé publique, a commenté la MLS dans un communiqué. Notre objectif demeure de disputer le plus de rencontres possible et même si nous disposons actuellement de suffisamment de jours pour compléter tout le calendrier régulier, ça pourrait devenir plus ardu.»

«Nous continuons d’en apprendre quotidiennement des experts médicaux et nous nous attendons à obtenir davantage de détails dans les prochaines semaines quant au moment approprié pour jouer de nouveau.»

À l’arrêt de la saison, l’Impact avait joué deux parties et totalisé quatre points sur une possibilité de six.