Crédit : Photo d'archives, Martin Chevalier

LNH

Un joueur québécois s'entend avec les Sénateurs

Publié | Mis à jour

Les Sénateurs d'Ottawa ont accordé un contrat d'entrée de trois ans au défenseur Jonathan Aspirot, lundi. 

L’athlète de 20 ans avait préalablement signé une entente à deux volets de la Ligue américaine en prévision de la campagne 2019-2020. Le volet 2020-2021 de ce pacte a été automatiquement annulé avec la signature du présent contrat d'entrée avec Ottawa.  

 Originaire de Mascouche, Aspirot disputait sa première saison chez les professionnels cette année. Avec les Senators de Belleville, il a totalisé 16 points (2 buts, 14 aides) et 39 minutes de punition en 44 matchs. Il a terminé au troisième rang chez les défenseurs de l'équipe et ex aequo au sixième rang chez les B-Sens au chapitre du différentiel (+14).

«Jonathan est un joueur que notre équipe de recruteurs dans les rangs amateurs surveille depuis que nous l'avons invité à un camp de développement en 2018, a déclaré dans un communiqué Pierre Dorion, directeur général des Sénateurs. Il a depuis longtemps démontré un excellent sens du hockey et une détermination exceptionnelle, au point où il est devenu un joueur régulier à la ligne bleue à Belleville au cours de la dernière saison. Sa progression indique à tous les membres de notre personnel hockey qu'il est devenu un espoir légitime pour la Ligue nationale.»

Avant de s'amener dans les rangs professionnels, Aspirot a passé toute sa carrière dans le junior majeur avec les Wildcats de Moncton dans la LHJMQ. Il n’a pas été repêché par une organisation du circuit Bettman.

Mandolese aussi

Par ailleurs, Mandolese, qui a disputé les quatre dernières saisons avec les Eagles du Cap-Breton, a également apposé sa signature au bas d’un contrat.

Mandolese, âgé de 19 ans, a maintenu une fiche de 26-8-1 en 37 rencontres avant que la saison ne soit annulée en raison de la pandémie de COVID-19. Son taux d’efficacité de ,925 a été le meilleur du circuit pour la campagne 2019-2020 et sa moyenne de buts alloués de 2,33 le place au troisième échelon.

Le gardien originaire de Blainville a été un choix de sixième tour des Sénateurs en 2018.