LNH

32 révélations de Kane, Scheifele et Barzal

Publié | Mis à jour

Ils sont tous incroyablement talentueux, mais les joueurs de la Ligue nationale de hockey (LNH) ne sont pas fascinés par leur sport de la même façon. Ceux que l'on peut qualifier «d'étudiants» ou de «hockey geeks» sont souvent les mêmes qui occuperont un poste au sein d'une équipe une fois leur carrière terminée.     

La LNH a rassemblé en vidéoconférence, lundi, trois attaquants spectaculaires et obsédés par le hockey : Patrick Kane, des Blackhawks de Chicago, Mark Scheifele, des Jets de Winnipeg, et Mathew Barzal, des Islanders de New York. Les trois hommes ont été invités à répondre à plusieurs questions pointues sur certaines situations de jeu, souvent en devant mentionner leurs rivaux.           

Il leur était interdit de choisir leurs propres coéquipiers... mais le règlement n'a pas été respecté à la lettre par les participants.      

Comment es-tu devenu obsédé par le hockey?      

Barzal   

«Je déteste le dire, mais j’ai beaucoup regardé "Kaner" en grandissant. Je visionnais aussi des faits saillants d’Alex Ovechkin sur YouTube pour me motiver avant les matchs quand j’étais jeune.»      

Scheifele   

«Je ne regardais pas beaucoup de hockey avant d’arriver dans le junior. Mais mon entraîneur-chef dans la Ligue de l’Ontario, Dale Hawerchuk, m’a dit que la meilleure éducation était de regarder des matchs de la Ligue nationale. C’est là que je suis tombé en amour avec l’art de visionner les matchs et améliorer ma compréhension du jeu.»     

Kane   

«Quand j’étais petit, j’allais à plusieurs rencontres des Sabres de Buffalo. J’avais un faible pour Alexei Yashin. Je me souviens que j’étais dans les estrades avec mon chandail de Yashin et il s’était donné en spectacle durant l’échauffement. Il portait un col roulé et son ruban sur son bâton était parfait. Son équipement était parfait.»      

Tu mènes par un but et il y a une mise au jeu dans ton territoire avec 10 secondes à faire. À qui confierais-tu la mission?      

Barzal   

«Ryan O’Reilly. Je ne crois pas avoir gagné une seule mise au jeu contre lui en trois ans, donc...»      

Kane   

«O’Reilly sur le côté gauche, Tyler Seguin sur le côté droit.»      

Scheifele   

«Patrice Bergeron des deux côtés. J’ai eu quelques bonnes soirées contre lui dans les cercles, sauf que, si tu es à Boston, leur statisticien va le favoriser un peu. Mais sous pression, tu peux juste l’envoyer au milieu des cercles et il fera le travail. Je ne choisirais certainement Barzy [Barzal]...»      

Le match se joue là et tu possèdes la rondelle. Quel défenseur as-tu le moins le goût d’affronter à un contre un?   

Scheifele   

«Ryan Suter. Ses angles sont tellement bons. Tu essaies de le faire reculer, mais ses angles, son bâton et son jeu de pieds sont si bons qu’il devient difficile à battre.»      

Kane   

«Shea Weber, particulièrement quand il était à Nashville et je l’affrontais souvent. C’est comme se mesurer à un ours. Il est si gros et puissant et il te punit physiquement.»      

Barzal   

«Victor Hedman. Il est un patineur fluide et si grand. Son contrôle de l’espace est parfait. Si tu essaies de le contourner, eh bien, il mesure 6 pi 6 po, donc tu n’y arriveras pas. Son utilisation du bâton est excellente et il est toujours dans tes pattes, en train de te gêner. Il ne te punira pas comme Weber, mais il est toujours en train de te nuire.»     

À 2 contre 1, qui voulez-vous comme coéquipier de l’autre côté de la patinoire?   

Barzal   

«Ovechkin, s’il est à ma gauche. C’est facile pour moi en tant que droitier de lui passer la rondelle. Peut-être Kane si je suis à gauche.»      

Kane   

«Je dois y aller avec Artemi Panarin. Lorsqu’on jouait ensemble, on voyait le jeu de la même façon. On était presque le reflet de l’autre. C’était le hockey le plus amusant que j’ai joué.»     

Qui veux-tu voir en possession de la rondelle si tu attends une passe lors d’une descente à 2 contre 1?      

Scheifele   

«Stamkos. Il n’est pas reconnu pour ses qualités de passeur, mais il fait cette espèce de passe à 2 contre 1 qui est vraiment habile.»      

Kane  

«Je vais y aller avec le meilleur passeur du circuit, Connor McDavid. Avec sa vitesse, il peut vraiment faire hésiter le défenseur et lui faire croire qu’il va foncer au filet.»      

Quel est le meilleur défenseur de la Ligue pour intercepter les rondelles à la pointe?     

Barzal  

«John Carlson. Il a ce don pour intercepter les rondelles au vol et il m’a fait le coup à quelques reprises alors que je croyais m’en sortir.»      

Qui est le défenseur le plus audacieux à la pointe?   

Scheifele   

«Roman Josi, de loin. Il va effectuer deux spinoramas et n’aura pas peur d’effectuer une feinte au beau milieu de la patinoire. Mais il est excellent pour le faire.»      

Qui est le bloqueur de tirs le plus énervant?      

Kane   

«Niklas Hjalmarsson. Je l’ai vu manger des rondelles tout au long de sa carrière. C’est simplement la façon dont laquelle il joue. Il veut bloquer des tirs. Ce gars est un guerrier.»      

Barzal   

«Je veux mentionner deux de mes coéquipiers : Adam Pelech et Scott Mayfield. Mayfield veut être frappé par les rondelles lors des entraînements. Il adore ça.»      

Tu es en échappée et le match se joue là. Quel gardien ne veux-tu pas affronter?   

Scheifele   

«Certainement Price. Il t’écrase avec sa confiance.»      

Barzal   

«Pekka Rinne. De mémoire, j’ai eu deux échappées contre lui et je n’ai pas marqué.»      

Kane   

«Price. On se rappellera la séance de tirs de barrage entre le Canada et les États-Unis en 2007. J’ai échoué lors de mes deux tentatives contre lui.»      

Une place en séries est à l’enjeu. C’est le dernier match de la saison et on s’en va en prolongation. Quels coéquipiers choisis-tu pour le 3 contre 3?      

Barzal   

«J’y vais avec trois attaquants pour qu’on essaie de marquer dès la première présence. McDavid et Nikita Kucherov.»     

Kane   

«Tu as besoin d’un gars pour les mises au jeu, donc disons Auston Matthews comme joueur de centre. Il semble assez dévastateur en prolongation. Puis Drew Doughty, car il peut défendre, mais aussi réaliser des jeux avec la rondelle.»     

Scheifele   

«Je vais y aller avec McDavid et Leon Draisaitl. Ils vont probablement aller marquer par eux-mêmes, donc j’imagine que je serai le défenseur.»      

Quels joueurs dans toute l’histoire de la LNH voudrais-tu voir ensemble à 3 contre 3?      

Kane   

«Wayne Gretzky, Mario Lemieux et Bobby Orr. C’est difficile de miser contre eux. Avec Équipe Canada, Gretzky alimentait Lemieux. Ce serait amusant à voir.»      

Scheifele   

«Stevie Y [Steve Yzerman] était mon joueur favori. Je vais inclure Oatsie [Adam Oates] et Hawerchuk.»       

Barzal  

«J’ai beaucoup aimé Pavel Datsyuk à mon jeune âge. Je sélectionne aussi Nicklas Lidstrom et Brett Hull, question d’inclure un franc-tireur.»      

Qui est le meilleur joueur pour faire dévier les rondelles et/ou voiler la vue du gardien?   

Barzal   

«Anders Lee est capable de toucher 15 rondelles sur 15 à l’entraînement. Mais il est dans mon équipe. Donc je vais choisir Joe Pavelski, il a cette réputation à travers la Ligue.»      

Kane   

«C’est difficile de miser contre Pavelski. Il est vraiment bon pour trouver les espaces libres et placer son bâton.»      

Scheifele   

«Gabriel Landeskog au Colorado. Je l’ai vu marquer une tonne de buts en redirigeant la rondelle. C’est un gros orignal devant le filet. Il est fort.»      

Tu te prépares pour le 7e match ou tu es assis sur le banc et tu veux relaxer alors que l’ambiance est tendue... Qui veux-tu à tes côtés?     

Kane  

«Ben Eager et Adam Burish étaient hilarants. Ils se moquaient constamment de l’autre équipe. Dustin Byfuglien aussi était très drôle. Quand il jouait contre les Blackhawks après son départ de Chicago, Joel Quenneville et lui se lançaient des pointes pendant le match.»      

Scheifele   

«Byfuglien. Je pense même que je me conforme au règlement en le choisissant. Il est de loin le gars le plus détendu lors d’un match. Peu importe ce qui se passe, il va faire une blague. Je pouvais l’entendre à l’autre bout du banc crier après quelqu’un.»     

Barzal   

«Anders Lee est tellement drôle. Il a toujours une réplique, quelque chose de rigolo à dire. Jordan Eberle aussi a le sens de l’humour.»