BKN-BKO-SPO-UTAH-JAZZ-V-PHOENIX-SUNS

Crédit : AFP

NBA

Une chicane bientôt réglée chez le Jazz?

Publié | Mis à jour

Le nom de Rudy Gobert demeurera à jamais associé au coronavirus et le joueur du Jazz de l’Utah a admis avoir traversé des moments difficiles, causant d’ailleurs certaines frictions avec son coéquipier Donovan Mitchell. Cependant, les deux hommes ont enterré la hache de guerre au cours des dernières heures.

Le cas de Gobert a été largement médiatisé durant les récentes semaines. Le Français s’est retrouvé dans l’embarras total après avoir été testé positif à la COVID-19; quelques jours auparavant, il avait agi avec désinvolture en touchant les micros des journalistes assistant à un de ses points de presse.

Ce geste n’avait guère plu à Mitchell, qui a été éventuellement obtenu lui aussi un test positif à la COVID-19. Vendredi, une source avait indiqué au site The Athletic que la relation entre les deux athlètes était «irrécupérable». Or, ils ont mis de l’eau dans leur vin depuis, semble-t-il. Le site Yahoo! Sports a rapporté qu’ils avaient pu s’expliquer au téléphone samedi et que l’entretien s’était bien déroulé.

«Il est vrai qu’on ne s’est pas parlé pendant certains jours, mais on a discuté récemment, a affirmé Gobert au site Bleacher Report. Nous sommes prêts à aller de l’avant et à essayer d’aider cette équipe à remporter un championnat. Chaque personne a des relations différentes. [...] Celle entre moi et lui est loin d’être parfaite.»

«Toutefois, au but du compte, nous souhaitons tous deux la même chose et c’est la victoire. Nous sommes des hommes ayant de la maturité et on fera ce qu’il faut pour gagner.»

Lorsque le diagnostic positif de Gobert à la COVID-19 a été connu le 11 mars, la NBA a interrompu sa saison régulière qui n’a pas repris, à l’image des activités des autres circuits de sport de la planète.