BKN-BKO-SPO-UTAH-JAZZ-V-PHOENIX-SUNS

Crédit : AFP

NBA

Ça se chicane chez le Jazz à cause du coronavirus

Publié | Mis à jour

Autrefois des amis presque inséparables, les joueurs du Jazz de l’Utah Rudy Gobert et Donovan Mitchell sont en mauvais termes depuis que les deux ont contracté la COVID-19, à la mi-mars.

Selon le site sportif The Athletic, Mitchell serait encore fâché du comportement irresponsable de son coéquipier français, qui, rappelons-le, avait blagué lors d’une conférence de presse en touchant les micros de tous les journalistes. Quelques jours plus tard, Gobert devenait le premier athlète d’Amérique du Nord à être testé positif au coronavirus.

Une source de The Athletic rapporte que leur relation est désormais «irrécupérable». Mitchell serait d’ailleurs réticent à travailler sur leur amitié.

En avril, il avait tout de même accepté les excuses de Gobert lors d’une apparition à la populaire émission «Good Morning America».

«Ça m’a pris un moment pour me calmer, avait-il dit. J’ai lu et entendu ce qu’il a dit. Je suis heureux qu’il soit maintenant en santé et je suis aussi heureux de l’être.»

«Notre équipe s’en sortira»

Joe Ingles, un autre membre du Jazz, a tenu à mentionner que ses deux coéquipiers seraient dans un bon état d’esprit lorsque viendra le moment de reprendre les activités dans la NBA.

«Je suis certain que notre équipe s’en sortira, a mentionné l’ailier à The Score, vendredi. J’ai entendu la réponse de Donovan à cette question et c’est maintenant à Donovan et à Rudy de trouver une solution s’il y a de la frustration.»

«Mais je n’ai aucun doute que lorsque nous retournerons à l’entraînement, notre équipe sera revenue à la normale. Je suis confiant que l’équipe sera correcte, tout comme la chimie», a indiqué Ingles.