Crédit : ANNIE T. ROUSSEL/JOURNAL

LHJMQ

Les Tigres perdent leur entraîneur au profit des Olympiques

Publié | Mis à jour

Les Olympiques de Gatineau ont embauché Louis Robitaille à titre de directeur général et entraîneur-chef, a-t-il été confirmé mercredi, peu après le départ officiel de celui-ci des Tigres de Victoriaville.

La formation gatinoise a procédé en ce sens à la suite du congédiement de l’instructeur-chef Éric Landry, lundi.

Robitaille a mené les Tigres au cinquième rang de l’Association de l’Ouest de la LHJMQ en 2019-2020. Il lui restait encore une année à écouler à son contrat, mais le club de Victoriaville l’a autorisé à discuter avec les Olympiques.

«Louis peut être fier de ce qu’il a accompli ici et quitter la tête bien haute, a déclaré le DG des Tigres, Kevin Cloutier, dans un communiqué. Lorsque je suis arrivé en poste à Victoriaville et que j’ai rencontré Louis, ç’a tout de suite cliqué. Quatre ans plus tard, je ne regrette pas cette décision de l’avoir embauché. À Gatineau, il aura l’occasion d’ajouter une corde à son arc en étant directeur général. Nous lui souhaitons la meilleure des chances dans son nouveau défi.»

Robitaille est arrivé à la barre de l’équipe lors de la campagne 2016-2017. En quatre saisons dans les Bois-Francs, il a compilé un dossier de 133-106-28. Le pilote a guidé son équipe aux séries éliminatoires à chaque occasion.

À Gatineau, il aura le mandat de relever les Olympiques, qui ont terminé dans la cave de l’Ouest avec 49 points.

Martin Raymond adjoint au DG

Par ailleurs, Robitaille sera appuyé par Martin Raymond, qui assumera la fonction de DG adjoint. Celui-ci a notamment travaillé comme assistant-entraîneur chez les Sénateurs d’Ottawa pendant trois ans.

Raymond s’est retrouvé au centre d’une controverse pour le moins embarrassante à l’automne 2018. Le quotidien Ottawa Citizen avait diffusé une vidéo montrant sept porte-couleurs des Sénateurs en train de tourner en dérision le Québécois. Filmés à leur insu par un chauffeur de taxi Uber qui a ultérieurement publié la séquence, les joueurs s’étaient moqués des compétences de l’entraîneur adjoint.

Après son départ de la formation ottavienne en juin 2019, il est devenu instructeur au sein du programme de hockey De Mortagne à Boucherville.