Canadiens de Montréal

Trois points nuisent au prochain contrat de Max Domi

Publié | Mis à jour

Quelle sera l’entente consentie à Max Domi, l’été prochain? Le directeur général des Canadiens Marc Bergevin voudra-t-il s’entendre à tout prix avec l’attaquant de 25 ans sur un contrat de transition, voire à long terme?  

«C’est la première question à laquelle il doit répondre», a soulevé Jean-Charles Lajoie à «JiC», mercredi, à TVA Sports.  

Voyez son intervention dans la vidéo, ci-dessus.   

Le numéro 13 pourrait devenir joueur autonome avec compensation à l’été et il est admissible à l’arbitrage.  

Le DG du CH pourrait aussi explorer la possibilité d’échanger celui qui pivotait notamment son troisième trio dans les dernières semaines de la saison.   

«Si Bergevin ne parvient pas à l’inclure dans une transaction structurante en marge du repêchage, combien sera-t-il prêt à lui consentir? Veut-il vraiment s’entendre avec Max Domi?  

«Point de pandémie et point de transaction, à mon avis, il est clair qu’on se dirige vers un contrat de ‘pont’.»  

Avant le gel des activités de la LNH en raison de l’épidémie de COVID-19, l’Ontarien était en voie d’atteindre le cap des 20 buts avant la fin du calendrier régulier, samedi dernier.  

L’an dernier, il en avait compté 28 avec un différentiel de +20. Ceci pourrait peser dans la balance lorsque les négociations se mettront en marche avec la direction du CH.  

Des points qui nuisent à son prochain contrat   

Mais Jean-Charles Lajoie croit aussi que les points négatifs seront pris en considération par l’état-major.  

«Il travaille plus souvent qu’autrement à sa façon plutôt qu’à celle demandée par les coachs.  

«À 25 ans, sa courbe de progression est inexistante. Dans les faits, sa production est en montagne russe : une bonne saison, une mauvaise.  

«Il semble être le seul à ne pas savoir qu’il est un ailier et non joueur de centre.»  

Acquis des Coyotes de l’Arizona à l’été 2018 en retour d’Alex Galchenyuk, Domi a inscrit 44 points en 71 affrontements depuis le début de la présente campagne.  

Il gagnait 3,15 millions $ à sa dernière année de contrat .