LNH

Alexis Lafrenière finit en tête de liste

Publié | Mis à jour

La Centrale de recrutement de la Ligue nationale de hockey (LNH) a dévoilé mercredi son classement final des meilleurs espoirs en vue du prochain repêchage. 

Sans surprise, Alexis Lafrenière vient au premier rang des patineurs nord-américains dans un palmarès qui compte cinq autres joueurs de la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ) parmi les espoirs de premiier tour. 

Les attaquants des Saguenéens de Chicoutimi Dawson Mercer (11e) et Hendrix Lapierre (13e), le défenseur des Mooseheads d’Halifax Justin Barron (16e), celui des Sea Dogs de Saint-Jean Jérémie Poirier (18e) et le joueur de centre des Cataractes de Shawinigan Mavrik Bourque (22e) sont les autres joueurs du circuit Courteau possédant l’étiquette d’espoir potentiel de premier tour.

Un peu comme ce fut le cas depuis le début de la saison, Alexis Lafrenière demeurait un incontournable au premier rang.

«Il a beaucoup de qualités, a expliqué le recruteur responsable du Québec et des Maritimes pour la Centrale, Jean-François Damphousse, lors d’une conférence vidéo tenue mercredi après-midi. 

«Il possède un bon coup de patin et manie bien la rondelle, et sa vision du jeu est un aspect qui lui permet de se séparer des autres espoirs. 

«Ce que j’aime de lui, c’est qu’il peut jouer un style de jeu physique et il aime s’impliquer dans un match. C’est le genre de joueur qui répond à la pression. On l’a vu à Rimouski, tout comme au Championnat mondial de hockey junior: c’est un joueur très complet.»

Désir de gagner

En toute humilité, Lafrenière a abondé en ce sens lorsqu’on lui a demandé ce qu’il répondrait à une équipe de la LNH qui lui demanderait pourquoi il mérite d’être le premier joueur sélectionné.

«Je suis un leader et je veux gagner plus que tout quand les matchs sont serrés. Je pense que je peux faire une différence dans une partie et je crois que c’est l’une de mes qualités. Ceci étant dit, il y a plusieurs très bons joueurs dans ce repêchage et je suis honoré d’être classé numéro 1.»

Au total, 37 joueurs de la LHJMQ figurent sur la liste finale de la Centrale de recrutement. À noter que le Québécois qui évolue pour le programme national de développement américain Thomas Bordeleau figure aussi sur cette liste. Il vient au 29e rang en Amérique du Nord.

Stutzle ou Byfield ?

En Europe, l’Allemand Tim Stutzle a maintenu l’avance qu’il s’est créée depuis sa prestation magistrale au dernier Championnat mondial de hockey junior pour terminer l’année au premier rang des patineurs européens.

Plusieurs estiment que la lutte pour le deuxième choix au total derrière Alexis Lafrenière se fera entre lui et le joueur de centre format géant des Wolves de Sudbury Quinton Byfield, classé deuxième en Amérique du Nord.

Contre des hommes, avec l’Adler de Mannheim en ligue professionnelle allemande, Stutzle a récolté 34 points en 41 parties la saison dernière.

«De jouer avec des hommes, de m’entraîner avec eux, a été une partie importante de mon développement. Les vétérans ont tout fait pour me rendre meilleur et je leur en suis reconnaissant.»