Crédit : DIDIER DEBUSSCHERE/JOURNAL DE QUEBEC

LNH

Les 11 joueurs de la LHJMQ repêchés au tout 1er rang

Publié | Mis à jour

Son nom ne sera peut-être pas prononcé à Montréal alors que l’annulation du prochain repêchage au Centre Bell le prive d’une journée de rêve. Quoi qu’il en soit, l’attaquant Alexis Lafrenière pourrait devenir seulement le 12e joueur de la LHJMQ à être sélectionné au premier rang. Voici, sous forme de devinettes, les 11 joueurs qui l’ont précédé, soit neuf attaquants et deux gardiens.        

A) On commence avec la plus difficile. Juste pour le plaisir... Ce gardien portait les couleurs des Rangers de Drummondville au niveau junior quand il a été repêché en 1968. Ayant participé à 299 matchs dans la Ligue nationale de hockey, il a notamment défendu la cage du Canadien et des Nordiques de Québec. Le natif de Montréal est décédé d’une crise cardiaque en décembre 2006.    

B) Le plus récent joueur de la LHJMQ à avoir été sélectionné le tout premier est un Européen. Il est d’ailleurs le seul hockeyeur provenant de l’Europe à avoir été un premier choix après avoir évolué dans le circuit Courteau. On ne vous donne ni l’année, ni l’équipe l’ayant repêché, ce serait trop facile. Indice : il a porté les couleurs des Mooseheads de Halifax pendant une saison.    

C) Son équipe, avec laquelle il évolue toujours, a profité du lock-out en 2004-2005 pour gagner la loterie du repêchage et le sélectionner. Cette formation ne l’a jamais regretté, remportant depuis la Coupe Stanley à trois reprises (2009, 2016 et 2017).    

D) À sa dernière saison chez les juniors en 2012-2013, il a inscrit 75 points, soit 30 de moins que son coéquipier Jonathan Drouin avec les Mooseheads. Drouin a pour sa part été repêché au troisième rang lors de cette même cuvée (2013).    

E) Il est le dernier gardien de la LHJMQ à avoir été sélectionné au premier rang, soit en 2003. L’ancien des Screaming Eagles du Cap Breton a longtemps évolué avec le joueur «C».    

F) Un autre ancien de l’Océanic de Rimouski, comme Lafrenière et... ce fameux joueur «C». Son numéro a été retiré par l’organisation qui l’a repêché en 1998.    

G) Après un prolifique séjour avec les Tigres de Victoriaville, il a été choisi au premier rang. Non, ce n’est pas Phillip Danault, qui a plutôt été repêché 26e au total par les Blackhawks de Chicago en 2011. Lui, c’était en 1993 par les Sénateurs d’Ottawa.    

H) Repêché au premier rang par les Sabres de Buffalo en 1987, il a aussi joué plus de 100 matchs avec le Canadien de Montréal.    

I) À sa dernière année chez les juniors, il a récolté 282 points, dont 133 buts, en 70 rencontres de saison régulière avec les Voisins de Laval. Puis, il a ajouté 52 points en 14 matchs éliminatoires.    

J) Un groupe de musique québécois porte son nom. Cet ancien des Royals de Cornwall fut le premier choix des Jets de Winnipeg en 1981.    

K) Le directeur général du Canadien Sam Pollock a fait preuve de ruse pour le sélectionner en 1971 à la suite d’une transaction avec les Golden Seals de la Californie.    

Réponses : A – Michel Plasse (1968); B – Nico Hischier (2017); C – Sidney Crosby (2005) ; D –Nathan MacKinnon (2013); E - Marc-André Fleury (2003) ; F – Vincent Lecavalier (1998); G – Alexandre Daigle (1993); H – Pierre Turgeon (1987); I – Mario Lemieux (1984); J – Dale Hawerchuk (1981); K – Guy Lafleur (1971);  

- À noter que les Québécois Gilbert Perreault (1970) et Réjean Houle (1969) ont aussi été sélectionnés au premier rang, mais ils évoluaient alors dans l’Association de hockey de l’Ontario (OHA), avec les Canadiens junior de Montréal.