Alouettes de Montréal

Maciocia touché de près par le coronavirus

Publié | Mis à jour

Danny Maciocia surveille de près l’évolution de la pandémie mondiale de coronavirus. 

Plusieurs membres de sa famille et des amis de longue date résident en Italie, l’un des pays les plus touchés par la COVID-19.

«C’est loin d’être une situation idéale ce que nous vivons au Québec et au Canada, mais ce n’est pas comparable à ce que vit l’Italie. Beaucoup de membres de ma famille habitent dans un petit village de 600 personnes situé entre Naples et Rome. J’ai aussi des amis que je connais depuis 20 ans qui sont en Lombardie, une région qui est beaucoup affectée par la COVID-19», a indiqué Maciocia à l’émission matinale de TVA, Salut Bonjour, mercredi. Voyez cette entrevue dans la vidéo ci-dessus.

Comme bien des gens, il passe une bonne partie de son temps à prendre des nouvelles de ses proches. 

«J’essaie de garder contact avec tout le monde. Je passe beaucoup de temps sur Facetime à discuter de ce qui se passe.»

Début de mandat hors de l’ordinaire 

Malgré les circonstances particulières, Maciocia doit accomplir ses tâches quotidiennes à titre de directeur général des Alouettes de Montréal. 

Ces jours-ci, il consacre ses énergies à sa préparation pour le repêchage, qui approche à grands pas. 

«Il y a des choses qu’on contrôle et d’autres qu’on ne contrôle pas. Ce qu’on contrôle, c’est le repêchage qui aura lieu le 30 avril. On se concentre complètement là-dessus. On veut être bien préparé.»

Maciocia se dit satisfait des éléments déjà en place, mais il ne refuserait pas de l’aide sur la ligne défensive provenant de joueurs de la XFL, dont la saison a été annulée. 

«On cherche toujours de la profondeur, particulièrement sur la ligne défensive. C’est notre priorité.»