Crédit : Photo Martin Chevalier

Canadiens de Montréal

Carey Price dans une classe à part

Publié | Mis à jour

Encore une fois cette année, le vétéran du Canadien de Montréal Carey Price a été choisi par ses pairs comme le meilleur gardien de la Ligue nationale de hockey (LNH).   

C’est ce qu’a notamment révélé le sondage annuel du syndicat des joueurs du circuit Bettman publié mardi.      

L’homme masqué du Tricolore a reçu 41,5% des votes parmi les résultats obtenus auprès de 515 joueurs actifs de la LNH. Il s’agit d’une augmentation de 11,6% par rapport à l’an dernier. Price a obtenu cette reconnaissance pour une troisième année consécutive.

L’athlète de 32 ans devance Andrei Vasilevskiy (Ligthning de Tampa Bay), Marc-André Fleury (Golden Knights de Vegas) et Sergei Bobrovsky (Panthers de la Floride). Ceux-ci ont respectivement obtenu 17,09%, 8,93% et 5,63% des votes.

Avant l’interruption de la saison 2019-2020, Price avait maintenu une moyenne de buts alloués de 2,79 et un taux d’efficacité de ,909. Des statistiques qui le placent aux 31e et 32e rangs dans la LNH parmi les gardiens ayant disputé au moins 25 parties.

Tatar et le Centre Bell populaires

Price n’est pas le seul représentant de son équipe à avoir gagné dans l’une des catégories du sondage de l’Association des joueurs de la LNH (AJLNH). En effet, les patineurs du circuit pensent que l’attaquant Tomas Tatar est celui qui détient le meilleur surnom, lui qui a hérité du sobriquet «Tuna».

Le Slovaque a reçu 8,08% des votes des 260 répondants, devançant ainsi David «Pasta» Pastrnak (Bruins de Boston) par moins de 1%.

Le Centre Bell a également obtenu de la reconnaissance, puisqu’il a été identifié comme l’amphithéâtre où l’on retrouve la meilleure surface de jeu. L’établissement montréalais a obtenu 31,75% des suffrages, 400 joueurs ayant donné leur opinion sur la question. Comme dans le cas de Price, il s’agit d’un troisième honneur consécutif pour le domicile du Bleu-Blanc-Rouge.

Marie-Philip Poulin à l’honneur

Les athlètes de la LNH ont également choisi la Québécoise Marie-Philip Poulin comme meilleure joueuse au monde. Elle a amassé 39,92% des votes parmi 496 répondants. La représentante et capitaine de la formation canadienne aux derniers Jeux olympiques a coiffé Hilary Knight au fil d’arrivée; l’Américaine a obtenu un résultat de 36,29% au scrutin. Il s’agit d’une petite vengeance pour Poulin, elle qui avait été devancée par son ancienne coéquipière chez les Canadiennes de Montréal en 2018-2019.