Crédit : AFP

LNH

KHL: les prochains joueurs à faire le saut dans la LNH?

Publié | Mis à jour

Chaque année, plusieurs joueurs de la Ligue continentale de hockey (KHL) tentent leur chance dans la Ligue nationale de hockey (LNH).    

En cette saison des rumeurs et des spéculations, voici quelques Russes qui pourraient tenter leur chance dans le circuit Bettman en 2020-2021.   

• À lire aussi: Le dilemme de Francis Paré 

• À lire aussi: Près des trois quarts de la Ligue s'intéressent à ce joueur 

Crédit photo : Martin Chevalier / JdeM

- Alexei Melnichuk
Les joueurs du SKA de Saint-Pétersbourg sont toujours très en demande, puisque l’équipe domine régulièrement la KHL.    

Si le cas du gardien Alexei Melnichuk est si intéressant, c’est qu’il pourrait intéresser les Canadiens de Montréal, qui pourraient être en quête d’un gardien substitut pour la prochaine saison.   

Âgé seulement de 21 ans, Melnichuk a joué le rôle de numéro 2 avec le SKA, terminant la saison avec une fiche de 8-5-1, un taux d’efficacité de ,930 et quatre jeux blancs en 16 apparitions.   

- Anton Slepyshev
La dernière saison de Slepyshev dans la LNH remonte à 2017-2018. L’ancien des Oilers d’Edmonton a passé les deux dernières saisons avec le CSKA de Moscou et a terminé au troisième rang des pointeurs de l’équipe avec 45 points en 54 rencontres.   

Slepyshev -

Slepyshev, qui compte 23 points en 103 parties dans le circuit Bettman, pourrait facilement revenir dans la meilleure ligue au monde en tant que joueur de troisième trio.    

Qui sait, peut-être que les Oilers lui donneront une deuxième chance?   

- Alexander Barabanov et Artem Zub
Dans le cas de ces deux joueurs du SKA de Saint-Pétersbourg, leur signature par une équipe de la LNH est presque assurée.    

À propos de Zub, un défenseur, les Sénateurs d’Ottawa semblent les plus avancés dans le dossier. L’athlète de 24 ans s’est surpassé en 2019-2020, récoltant 22 points (dont 13 buts) en 57 matchs, en plus de montrer un différentiel de +35.   

Alexander Barabanov à son meilleur -

Concernant Barabanov, le choix semble plus difficile, car une vingtaine d’équipes seraient prêtes à acquérir ses services.    

Après une saison de 46 points en 58 matchs, la production offensive de l’attaquant a considérablement baissé lors de la plus récente campagne (20 points en 43 rencontres).   

- Mikhail Grigorenko
Comme Slepyshev, Grigorenko pourrait lui aussi effectuer un retour dans la LNH lors de la prochaine saison.    

Depuis son exil chez le CSKA en 2017-2018, l’ancien des Remparts de Québec a obtenu 116 points en 147 parties.   

Grigorenko KHL -

Il n’a toutefois pas été aussi dominant pendant son passage de cinq ans dans le circuit Bettman, inscrivant 64 points en 217 rencontres avec les Sabres de Buffalo et l’Avalanche du Colorado.    

À 25 ans, le Russe a encore beaucoup de bon hockey à disputer, lui qui a gagné en maturité en jouant dans la KHL.   

Crédit photo : AFP

- Alexey Marchenko et Nikita Nesterov
Ces deux joueurs du CSKA ont en commun d’avoir tous les deux joué dans la LNH pour la dernière fois en 2017.    

Nesterov, lui, a d’ailleurs disputé ses 13 derniers matchs avec le Tricolore, obtenant cinq points.    

Depuis, il produit à un rythme régulier dans la capitale russe et pourrait intéresser une équipe en quête de profondeur à la ligne bleue.   

Même son de cloche du côté de Marchenko, 28 ans, que les rumeurs envoient à Montréal en même temps que l’espoir Alexander Romanov.    

L’ancien choix de septième tour des Red Wings de Detroit compte 21 points en 121 matchs d’expérience dans la LNH, soit le même nombre de points qu’il a amassés cette saison à Moscou.