Boxe

Un test de paternité pour Adonis Stevenson

Publié | Mis à jour

On en sait un peu plus sur la tumultueuse rupture entre l'ex-champion du monde Adonis Stevenson et son ancienne conjointe, Simone God. 

Dans son billet de samedi, le chroniqueur du Journal de Montréal Réjean Tremblay rapporte que la Torontoise a été expulsée de la demeure de Blainville le 6 décembre dernier, amenant avec elle la fillette du couple. 

Les choses se sont compliquées par la suite. Dans une lettre d'avocat qui demandait à Simone God, qui s'est réfugiée à Toronto, de «favoriser» l'accès à l'enfant ce samedi à 11h, le même document l'appelle à «collaborer à un test de paternité».   

• À lire aussi: Une confidence surprenante concernant Stéphane Ouellet 

• À lire aussi: Benoît Groulx et Stéphan Larouche à «JiC et Dave» 

Réjean Tremblay rapporte que c'est un avocat qui a annoncé à Mme God, le 4 décembre, que l'homme de 42 ans mettait fin à leur union, ce qu'il lui a confirmé par téléphone le lendemain : «j’ai pensé m’évanouir», a-t-elle confié au journaliste chevronné. 

Rappelons que Claudette Adonis, la mère du célèbre boxeur grièvement blessé en décembre 2018 dans une défense de titre contre Oleksandr Gvozdyk, vient d’intenter une poursuite d’un million de dollars contre son ancienne bru, l'accusant notamment d’avoir retiré 891 000 $ de la fortune de Stevenson sans autorisation ou sans pièces justificatives (voyez un résumé des faits dans la vidéo, ci-dessus). 

Elle affirme également qu’Adonis Stevenson aurait été victime d’abus de la part de sa conjointe de l’époque.  

Quant à l’état de santé de l’ancien boxeur, la situation demeure floue selon Réjean Tremblay. 

«Certains proches de la famille soutiennent qu’Adonis continue de faire des progrès. D’autres doutent de cette version.» 

Lisez la chronique intégrale de Réjan Tremblay ici.