SPO-MATCH DES MEILLEURS ESPOIRS DE LA LCH
UFC® 2

Crédit : MARTIN BAZYL / Agence QMI

Canadiens de Montréal

La carte cachée parmi les espoirs des Canadiens?

Publié | Mis à jour

Lors du repêchage de 2018, Trevor Timmins ne semblait pas de bonne humeur lorsque son directeur général, Marc Bergevin, a décidé d’échanger le 62e choix de l’encan aux Oilers d’Edmonton.     

En retour, le Tricolore obtenait les 71e et 133e choix de la séance. Le hic, c’est que, tout juste avant que la transaction soit conclue, Timmins et Bergevin s’étaient entendus pour repêcher l’attaquant Cam Hills à la toute fin du deuxième tour.           

Dans une vidéo des coulisses du repêchage publiée par les Canadiens, on peut voir la déception et la nervosité de Timmins lorsque son patron prend le risque de reculer de quelques rangs.       

Bergevin finit toutefois par gagner son pari, puisque Hillis demeure disponible au 66e échelon. Avec les 71e et 133e choix, le CH a pu mettre la main sur Jordan Harris – un bel espoir en défensive – et l'attaquant québécois Samuel Houde.     

Parions que Timmins se réjouit aujourd’hui du fait qu’Hillis ne lui ait pas glissé des mains. C’est que le joueur de centre vient de connaître une éclosion spectaculaire dans la Ligue junior de l’Ontario (OHL), lui qui a récolté 83 points (24 buts, 59 mentions d’aide) en 62 matchs.     

Ennuyé par une déchirure au ligament collatéral médial et deux fractures de la clavicule, Hillis avait été limité à 22 points en 33 rencontres en 2018-2019.     

L’OHL publie chaque année des sondages effectués auprès des entraîneurs du circuit, qui classent les meilleurs joueurs selon différentes catégories. Et dans trois d’entre elles, Hillis figure au troisième rang dans la conférence de l’Ouest : meilleur fabricant de jeu, meilleur joueur dans le cercle des mises en jeu et meilleur attaquant défensif.     

Bergevin devra décider d’ici le 1er juin 2020 à qui il offrira un contrat parmi tous ces attaquants repêchés en 2018 : Hillis, Houde, Allan McShane et Cole Fonstad. Il se pourrait très bien que l’heureux élu soit Hillis, qui, du lot, est le joueur ayant été sélectionné le plus tôt. Devant composer avec une limite de 50 contrats pouvant être distribués, le DG du CH a déjà fait savoir qu’il risque fort d’accorder un contrat à un seul espoir dans ce groupe.