Crédit : AFP

Sports divers

Cinq sportifs emprisonnés...

Publié | Mis à jour

Le champion de l'Ultimate Fighting Championship (UFC) Jon Jones a été arrêté par la police pour une énième fois, plus tôt cette semaine, lui qui a notamment conduit son véhicule avec les facultés affaiblies et fait usage négligent d'une arme à feu. L'athlète de 32 ans n'est définitivement pas le premier et ne sera pas le dernier sportif à avoir des démêlés avec les autorités. Plusieurs ont même passé du temps derrière les barreaux d'une prison.

Voici cinq athlètes parmi tant d’autres s’étant retrouvés à l'ombre pour des gestes bien plus répréhensibles que ceux de Jones.

Mike Danton

À 23 ans et alors membre des Blues de St. Louis, Mike Danton a été accusé et condamné pour avoir comploté pour faire assassiner son agent David Frost. Le hockeyeur a reçu une peine de prison de sept ans et demi. Il a finalement passé 63 mois à l'ombre. Danton aurait voulu faire payer son agent pour l'avoir sexuellement abusé. À sa sortie, Danton a indiqué que ce n'était pas Frost qui était visé, mais son père biologique...

Lawrence Phillips

Le porteur de ballon Lawrence Phillips a fait le bonheur des partisans des Alouettes en 2002, alors qu'il a grandement contribué au sacre de la formation montréalaise. Après son passage au Canada, il a tenté sa chance dans la NFL, mais n'y a pas vraiment connu de succès. En 2005, il a écopé d'une peine de 31 ans de prison pour avoir étranglé sa conjointe et heurté volontairement trois jeunes avec sa voiture. Derrière les barreaux, il a été accusé du meurtre d'un codétenu, mais n'a pas reçu de sentence additionnelle, lui qui s'est enlevé la vie en 2013.

Tommy Kane

Le receveur de passes montréalais Tommy Kane a joué pour les Seahawks de Seattle de 1988 à 1992. Après s'être blessé à une cheville et avoir été retranché par l'équipe de la NFL, il a poursuivi sa carrière dans la Ligue canadienne avec les Argos en 1994. Plus d'une dizaine d'années plus tard, il a battu et poignardé son épouse dans leur résidence de l'arrondissement LaSalle. La dame n'a pas survécu et Kane a été condamné à 18 ans de prison.

Patrick Côté

Après avoir foulé les patinoires de la Ligue nationale de hockey de 1995 à 2001, la vie du Québécois Patrick Côté a pris une tangente dramatique. En 2002, il est arrêté une première fois, aux États-Unis, avec 30 livres de cannabis dans son automobile. Côté a ensuite plaidé coupable à une accusation réduite de complot et reçoit une peine de 180 jours de prison. Sept ans plus tard et au Québec cette fois, il écope d'une peine de deux ans de détention pour voies de fait. En 2015, il reçoit une nouvelle sentence dans la Belle Province. Il a obtenu deux ans et demi de prison pour deux vols de banque.

Michael Vick

Au sommet de sa gloire avec les Falcons d'Atlanta, le quart-arrière Michael Vick a été épinglé dans une affaire de combats de chiens. En 2007, il a plaidé coupable d'avoir organisé les sordides batailles d'animaux, et ce, sur une période de cinq ans. Il a hérité de 21 mois derrière les barreaux. Après sa sortie de prison, il a de nouveau joué dans la NFL pour les Eagles de Philadelphie, les Jets de New York et les Steelers de Pittsburgh. Il n'a cependant plus jamais été le joueur dominant qu'il a jadis été.