LNH

Michel Bergeron renversé par la proposition de P.K. Subban

Publié | Mis à jour

La proposition émise jeudi par P.K. Subban de faire participer les 31 clubs de la Ligue nationale de hockey (LNH) aux séries éliminatoires laisse pantois Michel Bergeron.    

«J’aime l’idée de nous donner une occasion de jouer du hockey important en séries. Présentement, je pourrais être en train de m’entraîner pour rien. On verra ce qui se passe, mais j’aimerais jouer d’autres matchs», s’est exprimé le défenseur lors d’une vidéoconférence avec Alex Ovechkin, Nick Foligno et Anders Lee.         

Bergeron ne peut simplement pas concevoir que l’on donnerait un billet pour la danse printanière à une équipe comme les Red Wings de Detroit, qui a compilé un dossier de 17-49-5 et un différentiel de -122. D’ailleurs, la formation du Michigan était déjà mathématiquement éliminée des séries lorsque la Ligue a dû suspendre ses activités en raison de la pandémie de coronavirus.     

«Je suis un peu renversé parce qu’on veut punir ceux qui ont eu une bonne saison et gratifier ceux qui en ont eux une mauvaise. Les Red Wings ont fait des pieds et des mains pour terminer derniers, ils n’ont pas changé d’entraîneur. Et on leur donnerait des séries éliminatoires, c’est ça que j’entends?», a lancé «Bergie», incrédule, lors de l’émission JiC et Dave.    

«Je suis tellement en désaccord avec P.K. Subban lorsqu’il dit que toutes les équipes devraient être là, a-t-il ajouté. Voyons donc, ça n’a pas de bon sens. Le hockey paraîtrait mal. La Ligue nationale paraitrait mal.»     

Plutôt que d’avantager les Red Wings, Jean-Charles Lajoie a proposé un scénario dans lequel les équipes exclues des séries s’affronteraient dans un tournoi pour l’obtention du premier choix au total du prochain repêchage.     

Dave Morissette, lui, favorise plutôt un format de séries composé de 24 équipes, 12 par conférence, qui serait plus juste envers les formations qui étaient à l’extérieur du portrait mais au plus fort de la course au moment de la suspension des activités.    

Voyez la discussion complète dans la vidéo ci-dessus.