HKN-HKO-SPO-2019-NHL-STANLEY-CUP-FINAL---GAME-ONE

Crédit : AFP

LNH

LNH: la situation sur le point de s'aggraver?

Publié | Mis à jour

La voix du médecin en chef de la Ligue nationale de hockey (LNH) Willem Meeuwisse s’est ajoutée mercredi à celles de plusieurs autres spécialistes affirmant qu’il est difficile de prévoir comment évoluera la pandémie de COVID-19.

Meeuwisse est toutefois sûr d’une chose: la pandémie «entre tout juste dans la phase d’accélération rapide» et la situation «deviendra pire avant de s’améliorer».

Ainsi, il est pratiquement impossible pour le moment de prévoir quand la LNH pourra reprendre ses activités, voire quand les joueurs pourront reprendre l’entraînement, selon les propos du docteur rapportés par le site officiel du circuit Bettman.

«Les circonstances spécifiques d’un retour vont bien évidemment dépendre de la tendance que prendra la maladie et des risques au moment choisi, a dit Meeuwisse. C’est l’une des difficultés. Les choses changent chaque jour et les directives des autorités changent également.»

«Nous allons vouloir nous assurer que les joueurs et les membres des équipes sont eux-mêmes en santé, qu’ils ne sont pas contagieux et que les ramener ensemble, même en petit groupe, n’augmentera pas le risque de contraction ou de transmission de la maladie.»

La bonne décision

En ce sens, la décision rapide de la LNH d’interrompre la saison le 12 mars a permis d’empêcher une propagation rapide du virus dans l’entourage des équipes. La situation aurait pu être problématique, puisque deux joueurs des Sénateurs d’Ottawa ont été déclarés positifs à la maladie.

«Nous avons une assez bonne idée maintenant, parce que nous sommes presque à deux semaines [d’arrêt], que la probabilité que les [joueurs] aient été infectés avant cette période est assez faible. Ça ne veut pas dire qu’ils ne peuvent pas être exposés maintenant et je m'attends à ce que cette maladie progresse et que nous voyions plus de tests chez les joueurs.»