Crédit : Getty Images/AFP

LNH

Salaires: les Devils et les 76ers se rétractent

Agence France-Presse et TVA Sports

Publié | Mis à jour

Le groupe propriétaire des Devils du New Jersey dans la Ligue nationale de hockey (LNH) et des 76ers de Philadelphie dans la National Basketball Association (NBA) a abandonné mardi le plan de réductions de salaires qu'il souhaitait imposer aux employés, en raison de la pandémie de coronavirus, face à la résistance imposée en interne. 

• À lire aussi: Julien et Bergevin renoncent à une partie de leur salaire 

• À lire aussi: Les Hurricanes mettent sous contrat... deux frères! 

Alors que les saisons de la LNH et de la NBA sont suspendues jusqu'à nouvel ordre compte tenu de la propagation galopante de la COVID-19, Harris Blitzer Sports and Entertainment avait annoncé lundi une réduction de 20% des salaires des employés de leurs deux franchises; une mesure temporaire conçue, selon le groupe, pour aider à garder les quelque 1500 travailleurs, payés à l'heure, tout au long de la saison.  

Ce plan devait commencer le 15 avril et durer jusqu'au 30 juin. 

 

 

Cette décision a suscité de nombreuses critiques à la fois en interne et sur les réseaux sociaux où les salaires nets annuels des propriétaires, dont celui des Sixers, Josh Harris, ont été mis en évidence. 

Joel Embiid, vedette des 76ers, a lui annoncé mardi matin qu'il allait faire un don de 500 000 $, pour soutenir financièrement à la fois les employés des Sixers impactés par la crise résultant du coronavirus et les personnels médicaux de Philadelphie. 

«Notre engagement consistait à faire de notre mieux pour que tous nos employés continuent de travailler dans cette situation très difficile. Après avoir écouté notre personnel et nos joueurs, il est clair que ce n'était pas la bonne décision. Nous revenons dessus et nous paierons à ces employés l'intégralité de leur salaire», a déclaré Josh Harris. 

«Auprès de notre personnel et de nos fans, je m'excuse de ne pas avoir agi de la bonne façon», a-t-il conclu. 

Ailleurs dans la LNH, le Groupe CH annoncé mardi la mise à pied temporaire de 60 % de ses employés, mesure qui sera en vigueur dès le 30 mars.

Toutefois, l’entreprise a prévu un fonds d’aide de 6 millions $ afin de «limiter l’impact de cette décision sur les employés», a-t-elle indiqué dans un communiqué. De plus, elle bonifiera les prestations d’assurance-emploi durant huit semaines pour que les travailleurs concernés touchent 80 % de leur salaire pendant cette période.