Crédit : AFP

Athletisme

Andre de Grasse appuie la décision de reporter les Jeux

Agence QMI

Publié | Mis à jour

Le nom du coureur Andre De Grasse s’est ajouté à la liste des athlètes canadiens qui, bien qu’ayant le cœur brisé, ont appuyé les décisions du Comité olympique canadien (COC) de se retirer des Jeux olympiques s’ils avaient eu lieu cet été.

Le triple médaillé des Jeux de Rio avait déjà pris connaissance des dates au cours desquels il allait être en action, à Tokyo. Il devait ainsi prendre part à la finale du 100 m le 2 août, à moins d’une catastrophe. Et c’est précisément ce qui s’est passé, puisque le Comité international olympique a finalement décidé de reporter l'événement à 2021.

• À lire aussi: COVID-19: les ravages de la maladie sur un athlète

«Je n'ai pas vraiment dormi récemment. [L’attente d’une décision] faisait indéniablement des ravages chez moi. J’ai eu beaucoup d’émotions mitigées ces derniers jours avec la décision prise par le Comité olympique canadien. 

«Mais au moins maintenant, même s'il est regrettable que les Jeux n'aient pas lieu et que je n'aurai pas la chance de courir cette année, le soir du 2 août, je pense que c'était une excellente décision», a-t-il dit, lors d’une entrevue à l’émission Tim & Sid du réseau Sportsnet, mardi.

«Notre santé vient en premier et le sport en deuxième. Alors j’ai fait la paix avec ce report et maintenant il s'agit juste d'aller de l’avant et d’essayer de se préparer pour 2021, j’imagine.»

De Grasse a mis la main sur la médaille d’argent au 200 m et a été décoré de bronze au 100 m ainsi qu’au 4 x 100 m lors des jeux de Rio, en 2016.