Canadiens de Montréal

Les Canadiens pourraient bénéficier d’un avantage

Publié | Mis à jour

Le statut de la saison 2019-2020 de la Ligue nationale de hockey est encore en suspens en raison de la pandémie de coronavirus. Ce qui évident, toutefois, c’est que certaines équipes seront durement touchées par le manque actuel de revenus.

Les Canadiens de Montréal sont considérés parmi les formations les mieux nanties financièrement dans la LNH. Et ceci pourrait les avantager lors de la reprise des activités.

«Avec ce qui se passe aux États-Unis, la situation est loin de s’améliorer, ça s’aggrave parce que dans plusieurs marchés de la Ligue nationale aux États-Unis, il y a de sérieux problèmes au niveau de la pandémie, a souligné l’analyste-hockey de la chaîne TVA Sports Yvon Pedneault, lundi, lors de l’émission JiC. Je suis convaincu qu’il n’y aura pas de saison 2019-2020. 

«Les propriétaires ont dû s’informer comment on va réussir à regagner une partie des déficits au cours des prochaines années. Je pense sérieusement que ça va affecter le marché des joueurs autonomes sans compensation et je ne serais pas surpris du tout que les équipes riches, lorsque les activités vont reprendre, vont faire des offres hostiles à des joueurs évoluant pour des équipes en difficultés financières.»

Le Tricolore est la dernière formation à avoir effectué une offre hostile. En effet, Marc Bergevin s’était entendu avec l’attaquant des Hurricanes Sebastian Aho, mais la formation de la Caroline avait égalé l’offre du directeur général de la Sainte-Flannelle.

Pourrait-on voir Bergevin refaire le coup dans un avenir rapproché? Possible.

De plus, les conséquences financières devraient aussi se faire sentir chez les équipes de pointe comme les Bruins de Boston ou les Capitals de Washington, par exemple.

«Les propriétaires, dont les équipes ne participeraient pas en principe aux séries éliminatoires, ils vont perdre environ quatre matchs tout au plus et après on fermait les livres, a analysé Pedneault. Les équipes comme Boston, Tampa Bay, Washington, là c’est moins drôle. 

«On fait des projections au niveau des budgets. Et ces projections sont complètement oubliées. Du côté des Capitals, est-ce qu’on aurait donné 9 millions $ à (Nicklas) Backstrom avec un contrat de plusieurs saisons si on avait connu le dénouement de la saison 2019-2020. Jamais de la vie.»

À voir dans la vidéo ci-dessus.