Crédit : Photo d'archives, Didier Debusschère

LNH

Espoirs: une évaluation plus compliquée

Publié | Mis à jour

En dépit de l’arrêt des activités de tous les circuits sportifs en raison du coronavirus, la Centrale de recrutement de la Ligue nationale de hockey (LNH) prévoit diffuser sa liste finale d’évaluation des joueurs nord-américains vers la mi-avril, en prévision du repêchage amateur devant avoir lieu au Centre Bell les 26 et 27 juin. 

Pourtant, les rencontres annuelles servant à préparer cette liste qui comprendra les noms des 217 meilleurs joueurs de position et des 31 gardiens les plus prometteurs du continent ont été reléguées aux oubliettes. Les réunions devaient commencer mardi dans les bureaux de la LNH à Toronto, mais en revanche, les participants communiqueront ensemble en conférence vidéo, une première en 44 ans.  

«La Centrale a été privée d’analyses propres au recrutement au cours des dernières semaines, cela étant le résultat de la directive de la LNH de faire cesser toute planification de voyage, a déclaré le directeur de la Centrale, Dan Marr, au site NHL.com ce weekend. Malheureusement, ça incluait l’annulation de nos dernières rencontres concernant le classement final. Notre plan est désormais de repousser celles-ci d’une semaine et de les réaliser par vidéo, à moins d’une indication contraire d’ici là.» 

Très difficile 

Aussi, l’évaluation des meilleurs espoirs risque d’être passablement plus compliquée cette année en raison de l’annulation de bon nombre d’événements qui auraient constitué une belle occasion pour les équipes de la LNH de voir à l’œuvre les jeunes talentueux une dernière fois avant l’encan amateur. Les ligues de hockey ont interrompu leur calendrier, autant en Amérique du Nord qu’ailleurs dans le monde. Des compétitions comme le Championnat du monde des moins de 18 ans ont également subi le couperet, au grand dam des directeurs généraux habitués d’y assister. 

«L’opportunité de se concentrer sur les joueurs d’intérêt à partir du rang de repêchage potentiel a été perdue, a ajouté Marr. Particulièrement, l’annulation des Mondiaux U18 [qui auraient eu lieu à Plymouth, au Michigan, du 16 au 26 avril] a supprimé toute chance pour les DG d’analyser en personne certains des meilleurs espoirs de la planète.» 

«Actuellement et d’ici la diffusion de nouvelles informations provenant de la LNH, toutes les formations du circuit se trouvent dans le même bateau en termes de préparation au repêchage, a aussi indiqué le directeur. De nombreux recruteurs s’affairent à revoir les rapports de match et les vidéos de certains espoirs ou joueurs autonomes, tout en effectuant des entrevues par le biais d’appels téléphoniques et de conférences vidéo.» 

Par ailleurs, Marr a affirmé au site de la ligue ne pas avoir reçu de mise à jour relative à la tenue du Combine de la LNH. Celui-ci se tiendra, à moins d’une annulation, du 31 mai au 6 juin à Buffalo.