LNH

Les Bruins sortent finalement leur chéquier

Publié | Mis à jour

Le propriétaire des Bruins de Boston, Jeremy Jacobs, a finalement décidé de mettre en place de plan pour compenser financièrement les employés à temps partiel qui œuvrent au TD Garden.       

La formation de la Nouvelle-Angleterre était la seule équipe de la Ligue nationale de hockey (LNH) à n'avoir toujours pas instauré de mesures.              

Dans un communiqué publié samedi matin, Jacobs indique qu'il mettra en place un fond de 1,5 million $ pour dédommager les travailleurs.       

«Nous remercions nos partenaires pour leur patience et leur compréhension alors que nous avons travaillé dans une situation sans précédent et complexe», a-t-il écrit.       

Les Bruins devaient disputer six autres matchs en saison régulière à leur domicile en 2019-2020. Ceux-ci ont évidemment été suspendus en raison de la pandémie de coronavirus qui sévit présentement aux quatre coins de l'Amérique du Nord.  

Les Flames redonnent à leur communauté  

Également samedi, les Flames de Calgary ont annoncé par communiqué qu’ils allaient investir 1,15 million $ afin de venir en aide aux communautés vulnérables de la ville albertaine.  

«Les fonds de la Fondation des Flames de Calgary serviront à fournir du soutien technologique aux familles afin que les jeunes puissent continuer l’école à la maison et serviront aussi de support aux communautés indigènes», peut-on y lire.  

L’argent amassé par la Fondation sera aussi investi dans des organismes pour la santé mentale, l’accès à la nourriture et pour les femmes qui dépendent des refuges d’urgence.  

«C’est grâce au soutien de la communauté que la Fondation des Flames de Calgary reçoit que nous sommes maintenant en mesure d’amener de l’aide aujourd’hui», a indiqué le président de l’organisme, Jeff McCaig.