Crédit : AFP

Golf

Encore du golf aux États-Unis malgré la pandémie

Publié | Mis à jour

Alors que la plupart des ligues et compétitions sportives sont suspendues à travers le monde en raison de la pandémie de coronavirus, certains golfeurs professionnels sont toujours actifs aux États-Unis. C’est le cas de la Suédoise Anna Nordqvist, qui a remporté un mini-tour du circuit des Cactus, vendredi, en Arizona. 

Nordqvist, qui est 95e au classement mondial, l’a emporté face à sa compatriote Lisa Petterssen en calant un oiselet lors du deuxième trou de la prolongation.  

Pas moins de 27 golfeuses participaient à cette compétition qui comptait trois rondes et 9500$ en bourses. 

Avec la suspension des activités de la LPGA, le circuit des Cactus pourrait continuer d’attirer les golfeuses professionnelles qui veulent rester actives. 

D’ailleurs, le promoteur du circuit Mike Brown a récemment ajouté quelques tournois au calendrier après les dernières annulations survenues dans la LPGA. 

Brown sait que sa décision est controversée, et plusieurs joueuses qui s’étaient inscrites à ses tournois ont même dû se retirer en raison de la pression exercée par leurs commanditaires. 

«Je ne pourrais être plus satisfait de la réponse des golfeuses. C’est tout ce qui m’importe», a dit Brown au site Golf Week. 

Du côté masculin, le circuit Outlaw est toujours en activité dans la région de Phoenix. Le Canadien Jared de Toit a d’ailleurs remporté un mini tour, jeudi, au Western Skies Golf Course de Gilbert.