Baseball - MLB

Derek Aucoin: «une histoire de baseball et de gratitude»

Publié | Mis à jour

Alors que le monde du sport est en arrêt complet en raison de la pandémie mondiale de coronavirus, nous vous convions ce soir sur nos ondes à un rendez-vous mêlant baseball et émotions.   

Derek Aucoin a accordé à l’animateur Dave Morissette une longue entrevue à cœur ouvert au sujet de sa courageuse lutte contre une forme de cancer du cerveau, le glioblastome multiforme.      

Cet entretien, tourné à Boisbriand, où il a grandi, est présentement diffusé à l’émission Dave Morissette en direct sur nos ondes. Voyez un extrait dans la vidéo ci-dessus, présenté dans l’émission matinale de LCN, samedi.   

En juillet dernier, l’ex-lanceur des Expos de Montréal et analyste baseball à la chaîne TVA Sports a subi une intervention chirurgicale afin de retirer une tumeur au cerveau.    

Plusieurs mois plus tard, il lancera la semaine prochaine sa biographie, écrite par Benoît Rioux et intitulée «Derek Aucoin: la tête haute», qui raconte son parcours du combattant.    

«C’est un titre parfait. Même si j’ai joué seulement deux matchs dans les ligues majeures, j’en sors la tête haute. Toutes les décisions que j’ai prises dans ma vie, j’en sors la tête haute, a-t-il indiqué en entrevue à LCN. C’est une histoire de baseball, mais aussi de gratitude.»    

Plus forts et plus proches    

Par ailleurs, en raison de sa condition médicale, Aucoin redouble de prudence pendant la crise actuelle.    

«Il faut être extrêmement prudent. Je respecte les consignes des médecins.»   

Il a cependant confiance pour la suite.    

«J’étais à New York le 11 septembre 2001 et je me souviens de la force de caractère des gens. Je suis très confiant que nous pourrons passer à travers. Dans plusieurs années, nous nous souviendrons comment cette épreuve nous a rendus plus fort et nous a rapprochés.    

«Nous saurons mieux comment profiter du moment présent. Nous apprécierons davantage les gens au front, comme nous apprécions davantage les policiers, les pompiers et les ambulanciers depuis le 11 septembre 2001.»