Crédit : DIDIER DEBUSSCHERE/JOURNAL DE QU

Canadiens de Montréal

5 Québécois qui pourraient être repêchés par le CH

Publié | Mis à jour

Le nom du Québécois Alexis Lafrenière, destiné à être le tout premier choix du prochain repêchage de la Ligue nationale de hockey, est sur toutes les lèvres. Or, pour cette séance prévue les 26 et 27 juin à Montréal, plusieurs autres joueurs ayant des racines au Québec sont à surveiller.  

Jacob Perreault 

Son père Yanic portait les couleurs du Canadien de Montréal quand il a vu le jour en avril 2002. Maintenant âgé de 17 ans, l’attaquant Jacob Perreault a évolué dans la région de l’Estrie au hockey mineur, puis il a poursuivi son développement dans le coin de Chicago. Chez les juniors, Jacob se retrouve avec le Sting de Sarnia, dans la Ligue de l’Ontario. Il a récolté 70 points, dont 39 buts, en 57 matchs cette saison. La Centrale de recrutement l’a classé au 17e rang parmi les patineurs nord-américains sur la liste publiée à la mi-saison. 

Jérémie Poirier 

Originaire de Salaberry-de-Valleyfield, le défenseur Jérémie Poirier possède de très bonnes qualités offensives. Même s’il doit encore améliorer sa vitesse et son jeu défensif, il pourrait être un choix de première ronde au prochain repêchage. En 64 matchs avec les Sea Dogs de Saint John cette saison, il a inscrit 53 points, dont 20 buts. Seul son coéquipier William Villeneuve, également éligible au repêchage, compte plus de points que lui parmi les défenseurs de la LHJMQ. 

Hendrix Lapierre 

Excluant Alexis Lafrenière, Hendrix Lapierre était le Québécois le mieux classé par les experts du Centre de recrutement sur la liste de mi-saison. L’athlète originaire de l’Outaouais vient au 13e rang des patineurs nord-américains. L’attaquant des Saguenéens de Chicoutimi a eu le malheur de subir quelques commotions cérébrales au fil des ans. Cela pourrait inciter certains clubs à faire preuve de prudence dans son cas. Le talent de Lapierre demeure toutefois indéniable. 

Thomas Bordeleau 

Ce nom de famille sonne familier avec le hockey. Ayant joué dans la Ligue midget AAA sous les ordres de son grand-père Paulin, au Collège Esther-Blondin, Thomas Bordeleau est aussi le fils d’un ancien joueur du Canadien de Montréal, Sébastien. Le jeune homme possède la double citoyenneté, soit au Canada et aux États-Unis. Bordeleau fait donc partie du programme de développement américain, ayant cumulé 18 points en 19 parties cette saison. 

Mavrik Bourque 

Dans l’ombre d’Alexis Lafrenière et de Hendrix Lapierre, l’attaquant des Cataractes de Shawinigan Mavrik Bourque produit pourtant à un rythme intéressant. Le jeune homme de 18 ans provenant de Plessisville, dans la région du Centre-du-Québec, a récolté 71 points en 49 matchs, cette saison, avec les Cataractes. Au niveau midget AAA, Bourque avait brillé dans l’uniforme des Estacades de Trois-Rivières.