Canadiens de Montréal

Le jour où Dave a fait sortir Koivu de ses gonds!

Publié | Mis à jour

Que ce soit durant les matchs ou les entraînements, Saku Koivu ne faisait pas dans la demi-mesure. Dave Morissette peut en témoigner...  

L’ancien dur à cuire se rappelle avoir fait sortir de ses gonds le Finlandais, qui n’avait pas aimé que le «Moose» le ménage lors d’un exercice le long de la rampe.  

«On fait du un contre un dans le coin. Moi, ma seule façon de le stopper, c’est de le frapper, de le pousser. En même temps, tu ne veux pas blesser le capitaine! Là, je le laisse se promener avec la rondelle. Saku arrête, bien frustré, et me dit : "What are you doing? You gotta hit me!" (Qu’est-ce que tu fais? Tu dois me frapper pour essayer de m’enlever la rondelle)», a raconté Dave, mercredi, lors de l’émission JiC.  

«C’était ça, Saku. Dans les matchs, c’était la même chose.» 

Celui qui est maintenant animateur à TVA Sports avait d’ailleurs voté en faveur de Koivu avant le début de la saison en 1999, lorsqu'un nouveau capitaine devait être nommé en raison du départ de Vincent Damphousse, échangé aux Sharks de San Jose au mois de mars. 

«J’étais arrivé à 27 ans à Montréal, en provenance de la Ligue internationale, s’est remémoré l’ancien attaquant. Dans le vestiaire, j'étais assis à côté de José Théodore et il y avait Vincent qui n’était pas très loin et qui prenait toujours soin de moi. Puis, là, on devait voter pour un nouveau capitaine.» 

Morissette avait considéré les candidatures de Shayne Corson et de Stéphane Quintal avant d’arrêter son choix sur le guerrier portant le numéro 11.  

Dans la vidéo ci-dessus, Dave Morissette raconte ses meilleures anecdotes au sujet de Saku Koivu à l’émission JiC.