Crédit : AFP

UFC

Conor McGregor pour relancer l’UFC?

Publié | Mis à jour

L’entraîneur de Conor McGregor, Owen Roddy, a indiqué que son protégé pourrait se battre le 11 juillet prochain, possiblement contre Justin Gaethje.

En entrevue avec le réseau ESPN, mardi, Roddy a avancé que McGregor était ouvert à se battre contre n’importe qui.

«On parle beaucoup de Gaethje, a-t-il acquiescé. C'est un combattant excitant. J'aimerais le voir, je suis sûr que vous aimeriez le voir et je suis sûr que le reste du monde aimerait le voir. Donc, il a potentiellement [ce combat], mais pour être honnête, n'importe qui. Je sais que Conor est prêt à se battre.»

Pour l’instant, toutefois, il est difficile de savoir si l’Ultimate Fighting Championship (UFC) pourra organiser un gala cet été en raison de la pandémie de COVID-19. L’organisation dirigée par Dana White a annulé ses trois prochains événements, lundi, et l’UFC 249, qui doit avoir lieu le 18 avril à New York et mettre en scène Khabib Nurmagomedov, pourrait suivre.

Quoi qu’il en soit, Roddy voit en ce possible gala du 11 juillet une façon de remettre l’UFC sur les rails après un printemps tranquille.

«C’est le plan, a-t-il dit. Redonner vie à l'UFC, avec tous ces spectacles annulés et des trucs comme ça. Je pense qu'un combat le 11 juillet ramènerait l'UFC à la vie et placerait de nouveau tout le monde sur la bonne voie. Mes doigts sont croisés et je suis sûr que le reste des doigts du monde sont croisés pour ce combat.»

McGregor a effectué un retour dans l’octogone le 18 janvier en passant le K.-O. à Donald Cerrone. Il s’agissait pour l’Irlandais d’un premier combat depuis sa défaite contre Nurmagomedov, en octobre 2018.