MLS-SOC-SPO-NEW-ENGLAND-REVOLUTION-V-MONTREAL-IMPACT

Crédit : AFP

Impact de Montréal

Impact : un élan freiné

Dave Lévesque

Publié | Mis à jour

Les joueurs de l’Impact avaient joué à peine cinq matchs, dont seulement deux de saison régulière en MLS, quand la suspension des activités a été décrétée, jeudi dernier.

«On était dans un bon moment en début de saison, on était très motivés, on avait un bon début de saison en MLS», a indiqué Samuel Piette lorsque nous l’avons joint au téléphone, mardi midi.

Il espère maintenant que la dynamique qui s’était établie avec Thierry Henry n’en souffrira pas.

«Peut-être que ça ne brisera pas notre élan, mais ce n’est pas l’idéal non plus. On était en plein peaufinage du système de jeu et maintenant, on ne touche pas au ballon.» 

À l’aise

Cela dit, Piette reconnaît qu’il vit bien avec la situation. Tout comme à ses coéquipiers, on lui a recommandé de rester à la maison et de limiter les contacts extérieurs. Pour le moment, il y a un moratoire sur les entraînements jusqu’à vendredi.

«Je vis très bien avec la situation. Je n’ai pas de symptômes, c’est la première chose. Je reste à la maison, tranquille.»

Disons que la situation est inhabituelle puisqu’en début de saison, l’équipe a passé beaucoup de temps loin de la maison en raison du camp d’entraînement et de la Ligue des champions.

«Depuis le début de l’année, je n’ai pas souvent été à la maison. De ce côté-là, ça fait du bien.» 

Entraînement

Pas évident donc de garder la forme en temps de confinement.

«On nous a donné un programme à faire à la maison et on peut aussi aller courir.»

Piette croit que la situation peut avoir quelques bénéfices pour une équipe qui a déjà pas mal de vécu dans une saison pourtant bien jeune.

«D’un point de vue physique, ça peut nous aider parce que le début de saison est pas mal rock’n’roll.»

Croit-il que les activités vont reprendre en avril, une fois la suspension de 30 jours terminée ?

«C’est sûr que 30 jours, ça peut paraître long, mais c’est du jamais-vu, alors on ne peut pas s’avancer.»

Travail physique

Piette se montre philosophe et a choisi de tourner la situation à son avantage.

«Ma blonde est bien contente de m’avoir à la maison, je peux faire des tâches.»

«Je suis dans le projet de repeindre mon sous-sol, ça me fait de l’exercice physique. C’est un gros sous-sol avec une cage d’escalier et je suis tout seul.»

Le milieu de terrain admet toutefois que la suspension a pris tout le monde par surprise, surtout qu’elle a été annoncée alors que l’équipe était en plein entraînement.

«Ç’a été surprenant parce que c’est arrivé du jour au lendemain. Dans le vestiaire, on n’était pas nécessairement préoccupés par ça.»

«Mais le mercredi soir, quand la NBA a annoncé la suspension de ses activités, on se doutait qu’on allait suivre.»