Canadiens de Montréal

COVID-19: les possibles répercussions sur Caufield

Publié | Mis à jour

Tout indique que Cole Caufield reviendra à l’Université du Wisconsin pour y disputer une autre saison, mais il faut mettre un bémol.    

Rien n’est coulé dans le béton dans ce dossier, qui pourrait d’ailleurs évoluer selon la propagation du coronavirus aux États-Unis et au Canada.       

Selon ce qu’a rapporté le quotidien «Wisconsin State Journal», l’espoir des Canadiens de Montréal a fait part de son intention de retourner sur les bancs d'école à son entraîneur-chef Tony Granato.    

«Caufield peut dire qu’il veut retourner au Wisconsin, mais on ne sait pas quand la saison [des Badgers] va commencer, a nuancé Renaud Lavoie, mardi, lors de l’émission JiC. C'est la préférence des Canadiens, mais à l’heure où on se parle, il n’y a pas de confirmation.»   

«Admettons qu’on se retrouve dans une situation où, au mois d’août ou de septembre, la Ligue junior de l’Ontario [OHL] est prête à lancer sa saison, alors que dans la NCAA, [le coronavirus] pose encore problème au Wisconsin, et on ne peut pas jouer là-bas avant le mois de novembre ou de décembre. Qu’est-ce que fait Caufield?», a exposé Lavoie.   

Si le franc-tireur américain devait se tourner vers le circuit ontarien, il faut savoir que ce sont les Greyhounds de Sault Ste. Marie qui détiennent ses droits.    

Cela dit, vous pouvez tout de même parier un vieux billet de deux dollars que Caufield sera de retour dans la NCAA en 2020-2021.   

«Les chances qu’il joue au Wisconsin l’an prochain sont très, très grandes», a précisé Lavoie.    

Dans la vidéo ci-dessus, voyez le segment «La mise en échec» complet de Renaud Lavoie à l’émission JiC.