Crédit : Photo Martin Chevalier

LNH

Pas de hockey avant longtemps...

Publié | Mis à jour

L’organisme fédéral américain responsable de la santé, les Centers for Disease Control and Prevention (CDC), a recommandé dimanche l’annulation ou le report de tous les événements de 50 personnes ou plus pour au moins huit semaines en raison de la propagation du coronavirus.      

Si la Ligue nationale de hockey (LNH) et les autres ligues majeures de sport professionnel en Amérique du Nord suivaient cette recommandation, les prochains événements sportifs auraient lieu au début du mois de mai.            

Une reprise des activités de la LNH à cette échéance nous mènerait bien après la fin prévue de la saison 2019-2020 de la LNH. D'après le journaliste de TVA Sports Renaud Lavoie, ce développement important dans le dossier de la COVID-19 pourrait laisser présager une annonce majeure du circuit Bettman dans les prochains jours.      

Même la tenue d'événements à huis clos comme des matchs de la LNH deviendrait impossible en suivant les directives des CDC, en considérant que de tel événements impliquent de rassembler plus de 50 individus. 

Avant la suspension des activités de la LNH et des autres circuits sportifs, les CDC avaient recommandé aux formations de refuser l’accès aux vestiaires des équipes aux médias afin de prévenir la propagation du coronavirus. La LNH avait promptement suivi cette recommandation. 

Le 12 mars dernier, la LNH a imité la National Basketball Association (NBA) et le Major League Soccer (MLS) en décidant d’interrompre momentanément sa saison 2019-2020 à cause de la pandémie. La date de reprise des activités demeure indéterminée. 

Le Tricolore doit encore disputer quatre parties à domicile cette saison, incluant celle qui devait avoir lieu contre les Sabres de Buffalo en soirée jeudi. Au total, le Bleu-blanc-rouge doit jouer à 11 reprises, le tout comprenant un voyage dans l’Ouest américain.  

Fin juillet?

Diverses sources, dont le quotidien «New York Post», ont mentionné que la LNH a demandé à ses équipes de rendre disponible leur aréna respectif jusqu’à la fin juillet. Un report aussi tardif risque de complexifier la préparation du calendrier d’événements de la LNH, à commencer par le repêchage amateur prévu au Centre Bell les 26 et 27 juin.  

Dans l’histoire de la ligue, la date de remise de la coupe Stanley la plus lointaine fut le 24 juin; en 1995, année au cours de laquelle un conflit de travail avait perturbé les activités de la LNH, les Devils du New Jersey avaient balayé les Red Wings de Detroit en quatre matchs en finale.  

La dernière année que la coupe est restée sans vainqueur est celle de 2005, un lock-out ayant interrompu les activités de la LNH pendant un an. Avant cela, la grippe espagnole avait réduit à néant les aspirations du Canadien et des Metropolitans de Seattle, car la finale n’avait pu être complétée.