Crédit : Photo Pascal Huot

LHJMQ

Le Centre Vidéotron vient en aide à ses employés

Publié | Mis à jour

Alors que le gouvernement provincial déploie des mesures extraordinaires afin contrer la pandémie du coronavirus, Québecor a mis sur pied dimanche un fonds d’urgence de 500 000 $ pour venir en aide à ses employés en événementiel, ce qui inclut les employés du Centre Vidéotron pour les matchs des Remparts de Québec dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ). 

La mesure s’étend également aux employés du Centre d’excellence Sports Rousseau, amphithéâtre de l’Armada de Blainville-Boisbriand dans la LHJMQ.   

L’aide financière profitera aux «collaborateurs et employés temporaires et pigistes qui subissent des pertes de revenus à la suite de l’annulation de spectacles et d’événements», a déclaré Martin Tremblay, chef de l’exploitation du groupe Sports et divertissement de Québecor, par voie de communiqué. 

«Notre objectif est de leur faire parvenir cette aide d’urgence dès cette semaine», a statué Tremblay. Les employés dont il est question «assurent la technique, effectuent le service de la nourriture dans les concessions et les loges, accueillent les spectateurs, agissent à titre de placiers» au Centre Vidéotron, entre autres. 

L’annulation ou le report des spectacles concernés au Centre Vidéotron sont ceux de Pearl Jam, des Harlem Globetrotters, du gala de boxe Beterbiev-Meng et du spectacle de Lara Fabian en plus de trois parties des Remparts de Québec. 

Cette aide d’urgence sera aussi offerte aux pigistes de Gestev qui auraient travaillé la fin de semaine dernière dans le cadre du Championnat du monde de ski de fond sur les Plaines d’Abraham ainsi qu’aux équipes artistiques et techniques de 51 représentations de Musicor Spectacles prévues entre le 12 mars et le 12 avril prochain dans plusieurs salles partout au Québec.  

Quant aux employés permanents, Québecor Sports et divertissement annonce que tous les emplois seront maintenus et qu’il n’y aura aucune mise à pied pendant cette période. 

«Malgré l’annulation de nombreux spectacles, parties de hockey et événements dans les 30 prochains jours et les importantes pertes financières anticipées, nous souhaitons faire preuve de solidarité envers nos employés et leur famille. Nous avons bâti une organisation solide au fil des dernières années et nous connaissons du succès grâce au dévouement, au talent et à l’expertise de chacun des membres de notre équipe. En ces temps de crise, c’est à notre tour de leur témoigner la même loyauté», de dire Martin Tremblay. 

Comme les Canadiens 

À Montréal, les Canadiens de Montréal sont l'une des formations de la Ligue nationale de hockey (LNH) qui ont instauré des mesures d’aide financière pour leurs employés aux événements.  

Environ 1200 personnes sont concernées et cela comprend celles affectées au Rocket de Laval, le club-école de la Ligue américaine du Tricolore.  

Les employés qui ne sont pas admissibles à l’assurance-emploi recevront une compensation correspondant à 75 % du salaire qu’ils auraient reçu pour les matchs restants aux saisons régulières du Canadien et du Rocket, soit respectivement quatre et huit parties.  

En ce qui concerne les individus admissibles à l’aide gouvernementale, le Bleu-Blanc-Rouge bonifiera leurs prestations de 40 %.