HKN-HKO-SPO-2020-NHL-ALL-STAR---COMMISSIONER-GARY-BETTMAN-MEDIA-

Crédit : AFP

LNH

Bettman: les séries pourraient être du jamais-vu

Publié | Mis à jour

La pandémie de coronavirus qui prend en otage le monde du sport pourrait donner droit à un format complètement unique lors des séries éliminatoires 2020 de la Ligue nationale de hockey (LNH), si bien qu'un comité travaille d'arrache-pied pour trancher sur cette épineuse affaire.   

En raison de possibles contraintes de temps, le circuit se retrouve devant un problème très embarrassant : si la saison régulière ne peut être complétée, que faire des équipes qui étaient au plus fort de la course, mais se retrouvent tout juste exclues du portrait?      

Et encore, comment départager des formations n’ayant pas disputé le même nombre de matchs?    

En entrevue sur les ondes de la radio Sportsnet 590, le commissaire de la LNH, Gary Bettman, a indiqué que tous les scénarios étaient possibles, si bien que la Ligue pourrait devoir user de créativité.   

«Nous avons un comité qui travaille là-dessus et qui se rencontre deux fois par jour, le matin et l’après-midi. Nous explorons toutes les avenues. [...] On fait toutes sortes de modélisations, qu’il s’agisse de compléter la saison régulière comme prévu et disputer des séries complètes ou, en raison des contraintes de temps, apporter des ajustements et faire quelque chose de différent, nouveau, créatif», a expliqué celui qui est en poste depuis 1993.   

D’ailleurs, selon le Daily Herald, un format à l’étude permettrait même aux Canadiens de Montréal de se qualifier pour les séries par la peau des fesses.    

Si Bettman ne peut se compromettre par rapport au scénario le plus envisageable, il a bon espoir que la coupe Stanley sera décernée cette saison.    

«On s’intéresse à toutes les possibilités, donc tout est sur la table, a-t-il réitéré. Ça ne veut pas dire qu’un des scénarios imaginés se matérialisera. Je ne veux pas spéculer sur la direction que nous allons prendre. Nous analysons toutes les options concevables, et la situation n’est pas statique. En d’autres mots, les options aujourd’hui peuvent être différentes de celles à notre disposition la semaine prochaine - peut-être qu’il y en aura davantage ou qu’il y en aura moins, qui sait.   

«Mon souhait et mon attente sont que nous soyons en mesure de compléter la saison d’une façon ou d’une autre, remettre la coupe Stanley et passer à autre chose en sachant que nous avons accompli cet objectif pour les partisans.»