LNH

La LNH a un processus clair

Publié | Mis à jour

La Ligue nationale de hockey a suspendu ses activités, jeudi. Toutefois, le commissaire Gary Bettman a des objectifs clairs et ne veut négliger aucune étape. 

De passage à l’émission JiC jeudi soir, Renaud Lavoie a affirmé que la LNH a été prise un peu au dépourvu, lorsqu’hier, Rudy Gobert, du Jazz de l’Utah dans la NBA, a été déclaré positif au coronavirus. Ainsi, la NBA a mis fin à ses activités pour une période indéterminée et la LNH n’a pas eu le choix d’emboîter le pas. 

Ainsi, depuis jeudi matin, Gary Bettman et les hautes instances de la ligue ont priorisé certaines étapes dans l’objectif de reprendre ses activités le plus rapidement possible.

En effet, la ligue demande aux joueurs de se faire tester pour le coronavirus pour savoir s’il y a des joueurs qui souffrent du virus.

«Si aucun joueur n’est infecté à court terme, ça ne veut pas dire qu’il n’y en aura pas ultérieurement, mais la LNH a besoin de savoir d’abord et avant tout s’il y a un ou plusieurs joueurs atteints du coronavirus. Après, ça détermine la suite des choses. Si on apprend qu’il n’y en a aucun, c’est sûr qu’il y a plus de chances que les joueurs retournent sur la patinoire rapidement» a précisé notre expert.

Puis, tout indique que le commissaire ne prend rien à la légère : «Gary Bettman a des objectifs très précis et s’il atteint ces objectifs, on va revoir du hockey plus rapidement qu’on pense, par contre, les objectifs doivent tous être atteints.»

Ce qui est certain, c’est que tout est mis en place pour réduire les risques et reprendre l’action le plus vite possible. 

Voyez la chronique de Renaud Lavoie dans la vidéo ci-dessus.