Impact de Montréal

Coronavirus : l’Impact continuera de s’entraîner

Agence QMI

Publié | Mis à jour

Il n'y avait que les réservistes et les substituts du dernier match à l'entraînement de l'Impact de Montréal, jeudi, au complexe Marie-Victorin. Blessés, le défenseur Rudy Camacho et l’ailier Lassi Lappalainen s'entraînaient en solitaire. 

On a également appris que l'arrière Zachary Brault-Guillard et le milieu offensif Bojan Krkic allaient s'absenter quelques semaines: les deux sont aux prises avec une blessure à l'aine.  

La séance se déroulait normalement, mais en même temps, on pouvait voir que quelque chose se tramait alors que le directeur sportif de l’équipe, Olivier Renard, passait beaucoup de temps au téléphone. 

La nouvelle est finalement tombée: la saison de Major League Soccer (MLS) est suspendue pour 30 jours, alors que la Ligue des champions de la CONCACAF arrête elle aussi ses activités pour une période indéterminée. Le tout, en raison de la pandémie de coronavirus qui sévit actuellement. 

Les joueurs et le personnel n’avaient pas l’autorisation de s’adresser aux médias. L’équipe a par ailleurs indiqué plus tard en soirée que ses prochains entraînements auront lieu à huis clos jusqu’à nouvel ordre. 

«C'est une décision de la Ligue pour le moment que les entraînements vont continuer, a souligné le président de l'Impact, Kevin Gilmore, sur les ondes de TVA Sports. Dans 30 jours, si on est prêt à revenir avec la situation qui évolue de façon positive, les joueurs vont avoir eu la chance de s'entraîner sur une période d'un mois. Il faut aussi garder les joueurs en isolement. Sinon, si tout d'un coup on relâche les joueurs, ils s'en vont en Europe ou ailleurs, peut-être qu'ils ne pourront pas revenir.»

Une chose est sûre, le match retour des quarts de finale de Ligue des champions que l’Impact devait disputer mardi, au Honduras, est reporté.