Crédit : AFP

NBA

NBA: saison suspendue

Publié | Mis à jour

La NBA a annoncé mercredi soir que sa saison était suspendue en raison de la progression de la pandémie du coronavirus.  

La suspension des activités de la NBA sera effective à partir de jeudi. Les dirigeants de la ligue suivront l’évolution de la situation avant de prendre d’autres décisions concernant la présente saison et les séries éliminatoires.  

  

Le joueur du Jazz de l'Utah Rudy Gobert a été testé positif à la COVID-19, mercredi soir, après que le match entre le Jazz et le Thunder d'Oklahoma City eut été interrompu, puis annulé. Les autres rencontres au programme de mercredi ont été disputées tel que prévu.    

Le joueur infecté n’était pas sur les lieux, a indiqué la NBA par voie de communiqué. 

Selon le réseau ABC, le joueur du Jazz Emmanuel Mudiay aurait également été transporté dans un hôpital de la région pour subir des examens de détection du coronavirus. 

Il y a quelques jours, la vedette des Lakers de Los Angeles LeBron James avait déclaré qu'il ne jouerait pas si les matchs avaient lieu à huis clos, avant de se rétracter

Éviter le pire 

Avant l’éclosion de ce premier cas de coronavirus, la NBA était déterminée à prendre toutes les mesures nécessaires pour échapper au pire. Selon ce que rapportait ESPN, les gouverneurs de la ligue s’étaient entendus pour que tous les matchs d’ici la fin de la saison régulière soient présentés à huis clos. Le commissaire Adam Silver devait en faire l’annonce jeudi. 

Plus tôt en journée, les Warriors de Golden State avaient été les premiers à annoncer qu’ils disputeraient leurs prochains matchs à domicile à huis clos. 

La NCAA a également annoncé que des mesures importantes seraient prises dans le cadre de ses tournois, dont le prestigieux March Madness, pour empêcher la propagation du coronavirus. 

En effet, dans les tournois à venir sur le circuit universitaire américain, seuls les employés des équipes et quelques membres des familles de joueurs et de joueuses seront autorisés sur les lieux. 

«Je comprends que c’est très décevant pour les amateurs de sports, mais ma décision est basée sur notre compréhension de la progression de la COVID-19 aux États-Unis, a dit le président de la NCAA Mark Emmert par voie de communiqué. 

«Cette décision est dans le meilleur intérêt de la santé publique, incluant celles des entraîneurs, des dirigeants, des amateurs, et le plus important, des étudiants-athlètes.»