entraineur Jean-Jacques Daigneault des Mooseheads, Remparts accueillent les Mooseheads Halifax, Centre Videotron, Quebec, 29 fevrier 2020. Photo PASCAL HUOT / JOURNAL DE QUEBEC / AGENCE QMI

LHJMQ

Les Mooseheads réduisent l’écart

Agence QMI

Publié | Mis à jour

Les Mooseheads de Halifax ont inscrit cinq buts sans réplique face aux Islanders pour finalement l’emporter 7 à 4 et conserver de minces chances de participer aux séries éliminatoires, mardi, à Charlottetown.

Les Mosseheads se sont ainsi approchés à quatre points des Olympiques de Gatineau et du dernier billet pour les séries éliminatoires. Ils doivent encore disputer cinq parties d’ici la fin du calendrier régulier.

Avec une égalité de 2 à 2 au tableau, Jeffrey Burridge, Lucas Robinson, Marcel Barinka, Kevin Gursoy et Zack Jones ont tour à tour marqué pour donner un coussin de cinq buts aux visiteurs.

Pour Robinson, il s’agissait d’un tout premier but dans la Ligue de hockey junior majeur du Québec (LHJMQ), lui qui disputait un 47e match. Gursoy a marqué deux fois. Landon Miron a également fait scintiller la lumière rouge.

Cole Edwards a bien tenté de réveiller ses coéquipiers en marquant deux buts en 18 secondes en troisième période, mais c’était trop peu, trop tard. Ses coéquipiers Brett Budgell et Ethan Crossman avaient touché la cible en début de deuxième période.

Après avoir cédé sept fois sur 23 lancers, Jacob Goobie a dû laisser sa place à Matthew Welsh. Ce dernier a repoussé les sept tirs dirigés vers lui. À l’autre bout de la patinoire, Alexis Gravel a connu un bien meilleur match, lui qui a réalisé 47 arrêts.

Peyton Hoyt fait la différence

À Val-d’Or, Peyton Hoyt a inscrit le but gagnant en deuxième moitié de troisième période pour procurer une victoire de 4 à 2 aux Foreurs face aux Huskies de Rouyn-Noranda.

Quelques instants auparavant, son coéquipier Nicolas Ouellet avait créé l’égalité. Il a ensuite atteint le plateau des 30 buts dans une cage déserte en fin de rencontre.

Justin Robidas a également trompé la vigilance de Zachary Émond, qui a été mis à l’épreuve à 28 reprises.

Alex Beaucage et Samuel Régis ont assuré la réplique face à Jonathan Lemieux, qui a bloqué 29 tirs.