Crédit : AFP

Canadiens de Montréal

La solution pour le CH?

La solution pour le CH?

Félix Séguin, TVA Sports

Publié 10 mars
Mis à jour 10 mars

Il est de plus en plus évident que les Canadiens de Montréal voudront mettre la main sur un gardien d’expérience afin de seconder Carey Price l’an prochain. 

Il y a quelques semaines, mon collègue Patrick Lalime m’avait suggéré le nom de Corey Crawford. Ici, il ne s’agit pas d’une information, mais plutôt d’une suggestion.  

Et l’idée n’est pas folle. Et les arguments sont nombreux. 

Âgé de 35 ans, le Québécois deviendra joueur autonome sans compensation le 1er juillet prochain. 

Ses meilleures années sont peut-être derrière lui, mais il est encore capable d’offrir d’excellentes performances. 

Un autre facteur qui pourrait favoriser les Canadiens, c’est l’entraîneur des gardiens de but, Stéphane Waite. Crawford et Waite ont travaillé ensemble avec les Blackhawks de Chicago et ils ont gagné la coupe Stanley. 

Un autre élément à ne pas négliger, ce sont les performances de Crawford au Centre Bell. En huit matchs en carrière à Montréal, il a présenté une fiche de 6-0-2, un taux d’efficacité de ,971 et il a obtenu deux blanchissages. En résumé, il n’a donné que neuf buts en huit sorties à Montréal. 

Maintenant, il y a plusieurs questions qui demeurent sans réponse et qui sont importantes.  

  1. Est-ce que Crawford veut prolonger et terminer sa carrière avec les Blackhawks? 
  2. Est-il prêt à jouer un rôle de réserviste? 
  3. Si oui, voudra-t-il un contrat d’une saison, deux ou trois saisons? 
  4. Et combien par année ? Trois, quatre ou cinq millions $? Il a empoché six millions $ par année au cours des six dernières saisons.  

Dans le meilleur des mondes, si ses demandes sont les mêmes que celles des Canadiens, Crawford serait l’adjoint idéal pour Carey Price. 

On pourrait lui confier entre 25 et 35 départs afin d’alléger la tâche de Price. Et si Price devait connaître des ennuis, Crawford aurait l’expérience et le talent pour prendre la relève. 

Également, en agissant ainsi, on donnerait encore plus de temps à Cayden Primeau afin de bien se développer et de progresser dans la Ligue américaine. 

Bref, le nom de Corey Crawford mérite d’être dans les discussions.