Canadiens de Montréal

Un passage en Ontario pour Caufield?

Publié | Mis à jour

Le cas de l’espoir des Canadiens Cole Caufield, qui vient de terminer sa saison dans les rangs universitaires américains, fait jaser ces jours-ci à Montréal alors qu’existe la possibilité que le Tricolore lui accorde bientôt un contrat.

Plusieurs partisans ont hâte de voir le diminutif ailier de 19 ans, dont les habiletés de marqueur apparaissent indéniables, dans l’uniforme bleu, blanc et rouge.

Notre analyste Alain Chainey, qui a eu une longue carrière de recruteur dans la LNH, se montre au contraire prudent au sujet du jeune homme, dont il n’est pas certain qu’il soit prêt à jouer rapidement dans les rangs professionnels.

Selon Alain, la maturité de Caufield est l’élément le plus important. Sa maturité en tant que personne, sa maturité physique (il n’est pas costaud) et la maturité de son jeu.

«Dans un top six ou top neuf, le jeu défensif, est-ce qu'il est prêt à faire face à la musique? Je ne crois pas que c'est le cas», a indiqué notre analyste, lundi, à «Dave Morissette en direct».

«On a tendance, trop souvent, à prendre un joueur qu'on repêche très tôt et à le mettre trop rapidement sur un piédestal», a-t-il également observé.

Bref, Caufield est certes talentueux, mais «donnons-lui le temps de bien se développer et de progresser correctement» avant de le lancer dans les grandes ligues.

Selon Alain, Caufield ferait peut-être mieux de se joindre à l’équipe qui a ses droits dans le hockey junior canadien, soit les Greyhounds de Sault Ste-Marie, pour la saison prochaine.

Voyez ses explications dans la vidéo ci-dessus.