AUT0-F1-SPORTPESA

Crédit : AFP

F1

Racing Point croit que ses rivaux sont «naïfs»

Agence QMI

Publié | Mis à jour

Le directeur technique de Racing Point, Andrew Green, a répondu aux écuries qui accusent son organisation d’avoir imité la monoplace de l’écurie Mercedes de l’année dernière, n’hésitant pas à qualifier ses rivaux de naïfs.

L’équipe de Lance Stroll s’est librement inspirée de la Mercedes W10 de 2019 pour concevoir sa RP20, le tout en respectant le règlement technique. Il s’agissait par ailleurs d’une première voiture conçue complètement sous l’ère Lawrence Stroll, qui a permis d’importants investissements supplémentaires.

«Je ne sais pas de quoi ils se plaignent, a dit Green, selon des propos rapportés lundi par le site Motorsport. Ce que nous avons fait est complètement légal. Tout ce que nous faisons, c'est rouler avec les règles qui sont écrites. Il me semble que c'est le but du jeu! On nous a donné une réglementation et nous sommes aussi rapides que possible.»

«Si d'autres équipes n'ont pas emprunté la même voie que nous pour des raisons que nous ignorons, c'est leur décision. Elles ont eu l'opportunité de faire exactement ce que nous avons accompli, mais ont choisi de ne pas le faire pour des raisons que j'ignore. C'est quelque chose que nous voulions réaliser depuis très longtemps, mais nous n'avions pas le budget pour cela. C'était quelque chose de naturel à faire pour nous.»

Racing Point a signé le septième temps le plus rapide des essais présaison, par l’entremise de Sergio Perez. Le Grand Prix d’Australie, première manche de la saison, doit avoir lieu le 15 mars.