Crédit : Jayne Kamin-Oncea-USA TODAY Sports

Impact de Montréal

Le top 5 de la semaine en MLS

Publié | Mis à jour

La deuxième semaine de la saison 2020, en MLS, n’a pas offert autant de jeux spectaculaires que la précédente, mais elle a donné lieu à plusieurs premières.   

Quelques nouveaux venus dont on attend beaucoup en 2020 ont commencé à se manifester, l’Inter Miami a marqué son premier but en MLS et Maxi Urruti, de l’Impact, est présentement au sommet du classement des buteurs de la ligue. Oui oui, Maxi!      

Promotion: ne manquez aucun des 34 MATCHS de l’Impact de Montréal en MLS 

Voici quelques observations au sujet des matchs du dernier weekend :   

- Le dernier duel a été le plus divertissant : l’Union de Philadelphie, en envoyant de nombreux joueurs de son académie sur la pelouse, est allé chercher un nul spectaculaire de 3-3 sur les terres du richissime Los Angeles FC, dimanche en fin de soirée. Carlos Vela a marqué le premier but spectaculaire de la rencontre :    

Il s’est marqué un autre but sensationnel dans ce match, mais nous y reviendrons plus loin.   

- Le Galaxy s’est fait battre 1-0 à domicile par les Whitecaps, samedi soir. L’effet «Chicharito» tarde à se faire sentir à Los Angeles. Le buteur mexicain n’a pas été très visible à ses deux premiers matchs en MLS. Il a trop de talent pour que cela reste ainsi, mais le Galaxy, qui a une nulle et une défaite jusqu’ici, semble continuer à jouer comme si Zlatan Ibrahimovic était toujours l’avant-centre de l’équipe. Il faudra mieux s’ajuster aux qualités et au style du nouvel attaquant...   

- On se demandait comment Atlanta United allait composer avec la perte à long terme de l’attaquant Josef Martinez. Il y a fort à parier que l’équipe embauchera éventuellement un nouvel avant-centre, mais en attendant, ce sont les milieux offensifs Ezequiel Barco et «Pity» Martinez qui ont pris les choses en main, avec un certain aplomb d’ailleurs. Atlanta a battu Cincinnati 2-1, samedi.      

- La «mornifle» de la semaine nous vient de San Jose, où Minnesota United est allé s’imposer 5-2 devant les Earthquakes, samedi. Est-ce que cela signifie que les ‘Quakes sont dans le trouble, ou est-ce que les «Loons» sont en voie d’être une puissance en 2020? L’entraîneur de Minnesota, Adrian Heath, estime avoir sous la main son meilleur groupe en quatre saisons avec le club.   

- La plupart des partisans de l’Impact auraient, avant le match de samedi à Dallas, accepté un verdict nul pour résultat. Un nul «sur la route», ça se prend toujours bien, peu importe la ligue. C’est ce que l’Impact a eu... après avoir mené 2-0. Encore une fois, le club a pris les devants, puis a subi, pour finir par plier. C’est atrocement redondant depuis quelques saisons : c’est ce qui rend fou. Les joueurs et les entraîneurs passent, le problème reste. Il faudrait bien y remédier.   

Cela dit, l’Impact a quatre points en poche après deux matchs de MLS dans un contexte assez compliqué avec les blessures et la Ligue des champions. Alors vraiment, tout n’est pas noir. Au contraire! Et bientôt, le nouveau joueur désigné de l’équipe, Victor Wanyama, viendra solidifier la défense du club. Ce n’est pas rien.   

Et sur ce, voici le top 5 de la semaine en MLS :  

Le buteur polonais Adam Buksa pourrait bien former un tandem très dangereux en compagnie de Gustavo Bou avec le Revolution, cette saison. Buksa a fait secouer les cordages pour la première fois samedi, contre le Fire de Chicago, en laissant parler son sens du but :   

  

Le milieu de terrain mexicain Rodolfo Pizarro est le premier joueur désigné de l’histoire de l’Inter Miami et il en est aussi devenu le premier buteur, samedi, contre D.C. United. Pizarro sera sans doute la pierre angulaire de tout le jeu de l’Inter, cette année. Qu’il soit le premier buteur de l’histoire du club est assez logique!   

  

Acquis à très fort prix par le Sporting Kansas City durant la saison morte, l’attaquant mexicain Alan Pulido livre déjà largement la marchandise cette année et pourrait bien faire oublier la décevante saison 2019 du club. Le joueur de 29 ans en est déjà à deux buts et deux passes décisives en 2020.    

  

On ne savait pas trop, fin 2019, si Diego Valeri allait être de retour avec les Timbers de Portland en 2020. La formation de l’Oregon a fait la seule chose à faire : lui accorder un nouveau contrat. Le maestro argentin, l’une des figures de proue de la ligue depuis au moins cinq ans, est déjà à deux buts cette saison. Sa demi-volée de dimanche, contre Nashville, a donné la victoire aux Timbers :   

  

Enfin, le défenseur central de l’Union Jakob Glesnes, dont c’est la première année en MLS, a marqué le but de la semaine, dimanche soir. Quel coup de canon! Le gardien du LAFC, Kenneth Vermeer, s’est visiblement trop peu méfié et il n’a pas très bien paru. Mais il faut néanmoins saluer l’audace et la précision du Norvégien :   

  

Le boni :  

Les Rapids fondent beaucoup d’espoir au sujet de leur nouveau milieu offensif Younes Namli. La formation du Colorado a remporté ses deux matchs cette saison, et le Danois de 25 ans a distillé un peu de sa qualité dans la victoire de samedi, contre Orlando, en marquant son premier filet de la saison.   

  

Voyez ici l'équipe de la semaine: