LHJMQ

Une simple erreur de parcours des Wildcats

Agence QMI

Publié | Mis à jour

Ayant vu leur série de 16 victoires prendre fin samedi, les Wildcats de Moncton ont remis le pied sur le sentier de la victoire en battant les Voltigeurs de Drummondville 4 à 0, dimanche, au Avenir Centre. 

Vaincue 4 à 1 la veille par les Remparts de Québec, l’équipe du Nouveau-Brunswick n’avait pas perdu en temps réglementaire depuis le 11 janvier. Après avoir subi la défaite, le gardien Olivier Rodrigue s’est repris de belle façon en se dressant devant les 30 tirs des Voltigeurs.  

Mika Cyr s’est illustré en réalisant un doublé, tandis que Zachary L’Heureux a récolté trois points (un but et deux mentions d’aide). 

Lafrenière fidèle à sa réputation 

À Shawinigan, Alexis Lafrenière a rappelé à tout le monde qu’il était l’un des plus meilleurs espoirs de son sport en récoltant trois mentions d’aide dans la victoire de 4 à 2 de l’Océanic de Rimouski sur les Cataractes. 

Blanchi samedi face aux Saguenéens de Chicoutimi, Lafrenière s’est fait complice sur les deux filets de Dmitry Zavgorodniy et sur celui de Nathan Ouellet. Zachary Bolduc a inscrit le but vainqueur de l’Océanic en fin de deuxième période. Il s’agissait de sa 30e réussite de la saison. 

Creed Jones a poursuivi son beau parcours devant le filet de l’équipe du Bas-Saint-Laurent. Le gardien a obtenu un neuvième gain en 12 départs depuis qu’il s’est amené des Olympiques de Gatineau en milieu de campagne. 

L’Armada se fait jouer un tour 

Au Centre d’excellence Sports Rousseau, l’Armada de Blainville-Boisbriand détenait une avance de trois buts après 20 minutes, mais les Olympiques sont revenus de l’arrière pour finalement l’emporter 5 à 4 en tirs de barrage. 

Simon Pinard a placé l’Armada en avant 4 à 1 en marquant deux fois en 20 secondes au premier engagement. L’équipe a toutefois baissé sa garde et les Olympiques ont frappé une fois lors de la période médiane et deux fois au troisième vingt. 

Metis Roelens a marqué deux buts, dont celui qui a créé l’égalité avec un peu plus de cinq minutes à compléter en temps régulier. Le joueur belge a aussi obtenu deux aides. 

Le gardien des Olympiques Rémi Poirier a ensuite été impeccable en fusillade, lui qui a bloqué 46 des 50 rondelles dirigées vers lui dans ce match.