BBA-SPO-TORONTO-BLUE-JAYS-V-MINNESOTA-TWINS

Crédit : AFP

Blue Jays - MLB

Un beau dimanche après-midi pour les Blue Jays

Agence QMI

Publié | Mis à jour

Les Blue Jays de Toronto et le lanceur Matt Shoemaker n’ont fait qu’une bouchée des Phillies de Philadelphie, l'emportant 9 à 0 lors d’un match hors-concours présenté dimanche au TD Ballpark de Dunedin, en Floride.

L’artilleur des Jays a mis la main sur un deuxième gain dans la Ligue des pamplemousses, lui qui n’a toujours pas subi la défaite. Shoemaker a passé quatre manches sur la butte, retirant quatre hommes au bâton et ne donnant qu’un but sur balles.

Les cinq releveurs l'ayant suivi ont complété le travail à merveille. Bryan Baker a notamment frustré sur des prises les trois joueurs des Phillies auxquels il a fait face en neuvième manche.

Jonathan Davis, Travis Shaw et Alejandro Kirk se sont chargés de l’attaque, eux qui ont tous produit deux points. Les deux derniers ont claqué un circuit chacun, tout comme Bo Bichette.

Lourde perte pour les Astros?

Toujours en Floride, les Astros de Houston ont perdu les services de leur as lanceur Justin Verlander, en plus de subir une défaite de 3 à 1 face aux Mets de New York, au First Data Field.

Verlander a dû remettre les balles à Cy Sneed après deux manches, puisqu’il a éprouvé des douleurs au triceps droit. Le gérant Dusty Baker a révélé après la rencontre que le vétéran de 37 ans avait été retiré par mesure de précaution. Il s’agissait de son deuxième départ du calendrier préparatoire.

Arrivé en relève en cinquième manche lorsque les Astros menaient 1 à 0, Jose Urquidy a tout de suite été la victime de Robinson Cano et de Pete Alonso, qui ont frappé des doubles bons pour un point. Rene Riviera a complété la poussée offensive des Mets en huitième match en claquant un circuit en solo. Urquidy a finalement été victime d’un sabotage.

Chez les Mets, Robert Gsellman a ajouté la victoire à sa fiche. Il a œuvré pendant deux manches et n’a donné qu’un coup sûr en plus de retirer deux frappeurs au bâton.

À noter que le Québécois Abraham Toro n’était pas de la formation des Astros pour ce match.