AUTO-PRIX-F1-ESP-TEST

Crédit : AFP

F1

Racing Point continue d’apprivoiser sa nouvelle voiture

Agence QMI

Publié | Mis à jour

Après des essais forts impressionnants sur le circuit de Catalunya à Barcelone, l’écurie Racing Point, pour laquelle le Québécois Lance Stroll évolue, continue de préparer la voiture qu’elle enverra sur la grille de départ du Grand Prix de Melbourne, dans une semaine. 

Stroll et son coéquipier mexicain Sergio Perez ont très bien paru lors des essais hivernaux, sous le chaud soleil de l’Espagne. Le premier a notamment remis le troisième meilleur chrono pendant sa dernière journée de tests, à la fin du mois de février.  

«On s’attendait à un tel niveau de performance de la voiture, a récemment indiqué le directeur technique de Racing Point, Andrew Green, au site spécialisé Racer.com. Les pilotes l’ont conduit sur simulateur il y a quelques semaines et ils ont réagi avec beaucoup d’enthousiasme.» 

Composer avec le RP20 

Si le bolide est toujours aussi visible grâce à sa couleur rose, c’est une toute nouvelle mouture que propose cette saison l’écurie britannique. L’équipe technique s’efforce désormais d’apprivoiser le nouveau châssis RP20, tandis que la voiture est toujours propulsée par un moteur Mercedes V6. 

«Je dirais que nous en sommes encore au stade expérimental. Nous essayons plusieurs configurations. C’est une voiture qui est différente de tout ce que nous avons connu, a admis Green. Comme prévu, ça prend plus de temps pour bien comprendre comment nous allons jouer avec l’équilibre de la voiture pour les différents types de conditions, de virages et de pneus.» 

«Il y a encore beaucoup de travail à faire et je dirais que nous en sommes environ à la moitié. Ce sera intéressant à Melbourne, puisque c’est là que notre attention s’est tournée pendant les tests. Nous ne voulions pas optimiser la voiture pour Barcelone, mais comprendre comment elle réagit sur des pistes différentes.» 

«Je mentirais si je disais que nous ne sommes pas heureux d’où nous en sommes», a-t-il résumé. 

Le Grand Prix australien, le premier de la saison, aura lieu le 15 mars prochain. Les équipes auront l’occasion d’apporter les dernières modifications à leur voiture lors des essais libres du week-end.