HKN-HKO-SPO-BUFFALO-SABRES-V-TORONTO-MAPLE-LEAFS

Crédit : AFP

LNH

Le comportement de Jack Eichel préoccupe

Publié | Mis à jour

Le comportement de Jack Eichel au cours des dernières semaines soulève plusieurs inquiétudes à Buffalo.    

Les partisans des Sabres ont été aux premières loges pour voir Ryan O’Reilly perdre son amour pour le hockey avant d’être échangé aux Blues de St. Louis et gagner la coupe Stanley.       

Ils ont sans doute un mauvais sentiment de déjà-vu actuellement. Eichel ne semble pas dans son assiette, lui qui a été blanchi de la feuille de pointage lors de ses sept derniers matchs, cumulant un différentiel de -9. Cette séquence a pratiquement confirmé que les Sabres ne seront pas des séries éliminatoires, et ce, pour une neuvième année consécutive.   

Le capitaine de l’équipe s’en met beaucoup sur les épaules et il est vraisemblablement perturbé par les insuccès des Sabres, qui se poursuivent malgré tous les efforts qu’il déploie depuis son arrivée en 2015-2016.    

Eichel semble désespéré de trouver une solution à ses maux. Il a tout récemment fermé ses comptes Twitter et Instagram. Le 29 février dernier, l’attaquant était piteux après une défaite de 5-2 contre les Coyotes de l’Arizona, lui qui devait se rendre à l’évidence que ses chances de jouer au hockey ce printemps partaient en fumée.    

Il était resté pendant de longs moments dans le vestiaire, son équipement complet encore sur le dos, alors que ses coéquipiers avaient depuis longtemps quitté la chambre.    

«Le portrait global est décevant, évidemment...», avait-il avoué aux journalistes.    

Tous les moyens sont bons pour sortir d’une léthargie : Eichel a aussi changé la couleur du ruban collé à sa lame de bâton, optant pour le noir au lieu du blanc. Un fait qui peut sembler anecdotique, mais qui témoigne de l’espèce de malaise que vit le jeune homme de 23 ans.  

Le joueur vedette connaît malgré tout une excellente saison sur le plan personnel, lui qui revendique 77 points, dont 35 buts, en 67 matchs.